MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Apple lance un fond de 200 millions de dollars pour lutter contre le changement climatique

Publié le: 07/05/2021  |  Par: Guide Informatique  
Apple lance un fond de 200 millions de dollars pour lutter contre le changement climatique

Apple lance un fond de 200 millions de dollars pour lutter contre le changement climatique. Par la même occasion, la firme de Cupertino a présenté ses progrès dans le cadre de son plan, visant une empreinte carbone nulle d’ici 2030.

Apple a créé un fond de 200 millions de dollars pour investir dans les projets de forestation afin de retirer du dioxyde de carbone de l’atmosphère tout en générant des revenus pour les investisseurs. Nommé The Restore Fund, ce fond va donc investir dans les propriétés forestières exploitées de façon à retirer du dioxyde de carbone et à produire du bois de charpente. L’objectif du fond est de contribuer à retirer 1 million de mètres cube de dioxyde de carbone de l’atmosphère chaque année.

Ce fond s’inscrit dans le cadre du projet d’Apple, annoncé en juillet 2020, visant à avoir une empreinte carbone nulle d’ici 2030. Il est important de faire la distinction entre une empreinte carbone nulle et un taux d’émission zéro. Apple va réduire sa diffusion de dioxyde de carbone, mais continuera d’en produire. Pour atteindre une empreinte carbone nulle, l’entreprise va donc utiliser des arbres afin de compenser les émissions restantes. La firme souhaite ainsi réduire ses émissions de 75% tandis que The Restore Fund se chargera de compenser les 25 derniers pourcents. Ce fond sera dirigé par Goldman Sachs, déjà partenaire d’Apple dans le cadre du programme Apple Card, et pourra compter sur la participation de l’organisation non gouvernementale Conservation International.

Lisa Jackson, vice-présidente de l’environnement et des initiatives sociales chez Apple, a déclaré : « En créant un fond qui génère à la fois un retour financier et un impact carbone mesurable, nous voulons créer des changements d’ampleur en encourageant l’investissement dans l’élimination du carbone à travers le monde ».

Le fond travaillera en collaboration avec des organisations telles que Forest Stewardship Council et Verra afin de choisir les projets dans lesquels investir. Si l’entreprise n’a pas communiqué le retour sur investissement espéré, elle a déclaré que le fond débloquera le potentiel de cette solution naturelle en la développant à grande échelle et en la rendant attractive à grande échelle.

Par la même occasion, l’entreprise a communiqué sur les efforts qu’elle a effectués au cours de l’année 2020 afin de réduire son empreinte carbone. Elle affirme concevoir ses produits et ses packagings en prenant en compte l’environnement et utiliser des matériaux recyclés, comme l’aluminium. L’entreprise a également mis en avant l’efficacité énergétique de ses processeurs maisons. Ainsi un Mac Mini avec une puce M1 développé par Apple a une empreinte carbone 34% plus faible qu’un Mac Mini avec un processeur Intel. Enfin et surtout, l’entreprise est revenue sur le fait qu’elle ne fournit plus de chargeurs ou d’écouteurs (sauf en France) avec ses iPhones. Ce changement aurait permis d’éviter de miner et consommer inutilement 861 000 tonnes de cuivre, d’étain et de zinc. En retirant ses produits, Apple a pu réduire la taille de la boite des iPhone et ainsi augmenter la quantité d’iPhones transportés par une palette de 70%, réduisant l’empreinte carbone associée aux transports.

Actualités dans la même thématique ...

HP a annoncé ses objectifs en matière d’environnement. L’entreprise veut diviser ses émissions de gaz à effet de serre par 2 à l’horizon 2030 avant d’atteindre la neutralité en carbone d'ici à 2040. Avec ses nouveaux engagements, HP rejoint ...

Réagir à cet article