MENU
THEMES

Evénements à venir:
PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Penser innovation & biométrie pour le Crédit Agricole

Publié le: 19/06/2019  |  Par: Guide Informatique  
Penser innovation & biométrie pour le Crédit Agricole

Le Crédit Agricole publie son nouveau plan stratégique 2022, et y annonce son nouveau projet. Après l’apparition et le succès de la carte bancaire sans contact, c’est aujourd’hui vers une authentification et un paiement par empreinte digitale que la banque se tourne. Le système est entièrement intégré à la carte, toujours en matière plastique. Le test est une grande première en France. Il va s’opérer en Touraine-Poitou sur les 6 prochains mois auprès de 200 clients, avec l’objectif d’un lancement officiel sur le marché pour début 2020.  

Comment fonctionne cette étonnante carte bancaire ?

Il est tout à fait possible de payer via son code bancaire, mais aussi grâce à l’identification de votre doigt. Cette seconde méthode n’introduit plus de code secret, et aucun montant maximal n’est annoncé cette fois-ci : il n’est plus question d’un plafond situé à 30€.  

A quelle technologie faire appel pour cette innovation biométrique ?

C’est le néerlandais NXP Semiconductors qui s’occupe de la partie technologique, et l’allemand G+D Mobile Security qui produit les cartes avec la biométrie intégrée. Le géant Mastercard préside et soutient le projet. Enfin, c’est la société Idemia, experte de l’identité augmentée, qui développe la carte bancaire biométrique. Lorsque le client propose son doigt à identification, un algorithme Idemia valide ou non l’authentification.  

Un concurrent de taille

L’idée première d’une telle carte biométrique est tout d’abord venue de la Société Générale en octobre 2018. Toutefois, la phase d’expérimentation a pris du retard, s’est déroulée dans un cercle trop fermé et non représentatif, et a rencontré des difficultés. Le Crédit Agricole a alors réussi à devancer ses concurrents.  

Une histoire de sécurité avant tout

Grâce à la validation via leur empreinte digitale, l’inquiétude de certains individus face au sans contact disparaît et leur carte bancaire leur paraît plus protégée. En effet, d’après l’étude Digital Payments Study de Visa, 79% des acheteurs français se sentent moins assurés avec seulement une proposition de paiement sans contact. L’utilisateur étant alors plus confiant grâce à l’empreinte, le Crédit Agricole a retiré toute limite de plafond lors de l’utilisation de sa carte bancaire biométrique (plafond aujourd’hui fixé à 30€ lors d’un paiement sans contact).

Également, nous ne connaissons pas encore toutes les particularités liées à la prise d’empreinte, mais ce qui est sûr et annoncé par le Crédit Agricole, c’est que les données biométriques ne seront ni enregistrées ni stockées par les bases de données et les serveurs. En ce sens, personne ne pourra y accéder, et la data sera complètement sécurisée.   

 

Les résultats du sans contact ont été bon. En effet, d’après plusieurs études, les paiements réalisés suite au développement de la particularité sans contact ont augmenté et même doublé. Toutefois, quelques inquiétudes préoccupaient les consommateurs.

Aujourd’hui, avec l’apparition probable d’une carte bancaire à paiement biométrique, les performances des banques, et notamment le Crédit Agricole ici, pourraient dépassées les attentes. Même si le prix n’a pas encore été annoncé au grand public, le lancement est lui programmé pour 2020.

Actualités dans la même thématique ...

C’est durant la 2e semaine de juin 2019 que la Chine ouvre sa nouvelle plateforme et son nouveau concept de bourse à Shanghai. Elle est actuellement perçue comme un grand pas pour les réformes financières du pays. En effet, il s’agit d’une bourse électronique, ressemblant ...

Réagir à cet article