MENU
THEMES

La fin des cookies tiers : quel avenir pour le marketing digital ?

Publié le: 01/05/2024  |  Par: Guide Informatique  
La fin des cookies tiers : quel avenir pour le marketing digital ?

Les cookies, ces petits fichiers texte qui collectent des informations sur le comportement de navigation des utilisateurs, sont au coeur d'un grand changement dans le monde digital. Avec Google rejoignant Mozilla Firefox et Apple Safari dans la décision de supprimer les cookies tiers dans Chrome, l'avenir du marketing digital et des campagnes publicitaires, qui dépendent largement de ces cookies pour les données clients, se trouve impacté.

Cette transition marque la fin des cookies tiers, posant des défis en termes de confidentialité, de vie privée et de réglementation tels que le RGPD, tout en influençant grandement les pratiques d'analyse et de navigation web. Les professionnels du marketing doivent désormais explorer de nouvelles stratégies pour s'adapter à cette réalité, soulignant l'importance croissante de trouver des alternatives viables pour la collecte de données clientèle sans compromettre la confidentialité des utilisateurs.

Définition et rôle des cookies tiers


Les cookies tiers sont des fichiers créés par des domaines autres que celui que l'utilisateur visite directement et sont principalement utilisés pour le suivi publicitaire en ligne. Ces cookies sont placés par des objets de page, tels que des publicités, provenant de domaines différents de celui hébergeant la page principale. Ils permettent de suivre l'historique de navigation et les activités de l'utilisateur pour lui présenter des publicités personnalisées, en se basant sur son comportement sur plusieurs sites web.

Impact de la disparition des cookies tiers

Avec l'annonce de Google de mettre fin aux cookies tiers dans Chrome d'ici 2024, cette pratique est remise en question. Cette décision est motivée par les préoccupations croissantes en matière de confidentialité et de sécurité des données des utilisateurs. Les alternatives incluent le fingerprinting du navigateur, les solutions d'identité, et la publicité contextuelle.

Les cookies tiers, bien qu'utiles pour le ciblage publicitaire, posent un risque significatif pour la confidentialité et la sécurité des données des utilisateurs, ce qui a conduit à une réévaluation de leur utilisation dans le contexte de la publicité numérique.

Conséquences de leur disparition pour les entreprises


Avec la disparition programmée des cookies tiers par Google d'ici 2024, les entreprises doivent repenser leurs stratégies de marketing digital. Les navigateurs majeurs comme Chrome, Firefox et Safari limitent déjà l'utilisation de ces cookies en raison des préoccupations croissantes pour la confidentialité des utilisateurs. Il devient impératif pour les marketeurs d'accélérer la collecte et l'utilisation de leurs propres données de première partie.

Stratégies émergentes


Pour naviguer dans un monde sans cookies tiers, les entreprises doivent renforcer leurs connaissances internes, utiliser la publicité contextuelle et prioriser l'écoute sociale. Elles doivent également se concentrer sur l'amélioration de leurs propres bases de données et trouver des moyens créatifs pour augmenter les contacts dans leurs bases de données CRM. Les annonceurs doivent se recentrer sur la collecte de données de première partie pour faire face aux problèmes de fraude publicitaire, de fuite de données et à la mainmise des GAFAs sur les marchés publicitaires mondiaux.

Impact sur la vie privée 


La majorité des utilisateurs d'Internet s'inquiètent de qui détient leurs données, avec 65% exprimant des préoccupations sur l'impact du suivi en ligne sur leur confidentialité. Les législateurs et régulateurs sont également préoccupés, menant à des lois comme le RGPD et le CCPA qui imposent de lourdes pénalités aux entreprises violant la confidentialité des utilisateurs. Les navigateurs web peuvent retirer les cookies tiers sans compromettre l'expérience de navigation.


Nouvelles solutions 


L'élimination des cookies tiers ne signifie pas la fin du marketing numérique ciblé; de nouvelles solutions comme les données zéro partie et l'apprentissage fédéré des cohortes (FLoC) offriront aux marketeurs numériques de nouvelles façons d'atteindre les consommateurs. Les entreprises doivent adapter leur plan de marketing B2B avant début 2024, en créant une stratégie de marketing sans cookie solide qui inclut de nouvelles façons d'atteindre les consommateurs et d'obtenir leur consentement.


L'initiative "Privacy Sandbox" de Google propose des solutions telles que FLoC (Federated Learning of Cohorts) et Topics API pour remplacer la fonctionnalité des cookies sans utiliser d'identifiants personnels. Ces technologies visent à assurer la confidentialité tout en permettant aux annonceurs de cibler efficacement les audiences. Google cherche ainsi à accroître son contrôle et son avantage concurrentiel en adaptant la collecte de données à l'ère post-cookie.


Innovations pour la protection de la vie privée


Les solutions de "Privacy Sandbox" de Google, telles que le Differential Privacy, K-Anonymity et le traitement sur l'appareil, offrent des alternatives pour maintenir la confidentialité tout en permettant un ciblage publicitaire précis. Ces technologies marquent une nouvelle ère dans le marketing digital où la vie privée de l'utilisateur est au premier plan.

En conclusion, bien que la disparition des cookies tiers présente des défis, elle ouvre également la porte à des innovations significatives dans le marketing digital. Les entreprises qui adoptent proactivement ces nouvelles technologies peuvent non seulement respecter la vie privée des utilisateurs, mais aussi améliorer l'efficacité de leurs campagnes publicitaires.

 

Actualités dans la même thématique ...

Apple semble s’apprêter à transformer l’iPhone en 2024 avec des fonctionnalités IA révolutionnaires. Selon les dernières informations, le géant de Cupertino dévoilera des nouveautés marquantes lors de la WWDC très attendue qui se déroulera en ...

Réagir à cet article