MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

OVH et d’autres ont porté plaintes contre Microsoft pour atteinte à la concurrence

Publié le: 01/06/2022  |  Par: Guide Informatique  
OVH et d’autres ont porté plaintes contre Microsoft pour atteinte à la concurrence

OVH a déposé une plainte conjointe avec plusieurs entreprises auprès de la Commission européenne à l’encontre de Microsoft durant l’été 2021. L’entreprise française accuse le géant américain de nuire à la concurrence sur le marché du cloud. En cause, les ventes de produits en lot de Microsoft.

Un porte-parole d’OVH a déclaré : « En abusant de sa position dominante, Microsoft nuit à la concurrence loyale et limite le choix des consommateurs sur le marché des services de cloud computing ». Le français OVH se plaint notamment de la structure des offres de Microsoft. Les offres contenant la suite Office incluent également du stockage cloud Azure. De ce fait, toute entreprise souhaitant utiliser la suite Office paie déjà pour Azure et a donc intérêt à en faire son principal fournisseur cloud. La suite Office, et notamment Excel, étant omniprésente dans le monde professionnel, cela affecte l’ensemble du marché. Par ailleurs, OVH suspecte que les produits Microsoft fonctionnent moins bien sur les autres cloud.

Cette plainte n’est pas sans rappeler celle de l’allemand Nextcloud, qui en décembre 2021, avec d’autres acteurs de l’open source et du cloud européen, a accusé Microsoft d’abuser de sa position dominante en pré-installant Teams et OneDrive avec Windows. Ce n’est pas non plus la première fois que Microsoft est attaqué sur la structure de son offre Office. Déjà en 2020, en plein boom du télétravail, Slack accusait Microsoft de vendre son service concurrent, Teams, avec Office.

Du côté de Microsoft, sans directement faire référence à la plainte d’OVH, un porte-parole a déclaré : « Les fournisseurs de cloud bénéficient de nombreuses options pour fournir des services de cloud à leurs clients en utilisant des logiciels Microsoft, qu’ils soient achetés par le client ou le partenaire ». Alors que le marché du cloud est en forte croissance, il est très largement dominé par les trois géants américains, Microsoft Azure, Google Cloud et Amazon Web Services. Selon les données de Synergie, ces trois entreprises se partageraient 69% du marché européen tandis que les acteurs locaux se partagent les miettes. Ainsi, le champion français OVH ne détiendrait qu’1% de part de marché dans l’Union Européenne.

Pourtant, les pays européens prônent une souveraineté numérique qui doit passer par un cloud européen. C’est un terme sur lequel différents acteurs se sont disputés, les entreprises européennes estimant que cela signifie qu’il faut utiliser des solutions 100% européennes tandis que les gouvernements européens semblent juger qu’un partenariat entre un acteur extra-européen et un acteur européen suffit à rendre son offre européenne. Conscient de l’importance de ce marché, l’Autorité de la concurrence française a lancé une vaste enquête afin d’en évaluer la situation concurrentielle. Les résultats de cette enquête ne seront toutefois rendus qu’en 2023.

Actualités dans la même thématique ...

Le français Scaleway se retire officiellement de Gaia-X. L’entreprise a déclaré ne plus croire au projet et préférer consacrer son énergie et ses moyens à d’autres projets. C’est au cours du Gaia-X Summit 2021 que le membre fondateur du projet a ...

Réagir à cet article