MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Microsoft se prépare à la révolution du Cloud PC

Publié le: 18/11/2020  |  Par: Guide Informatique  
Microsoft se prépare à la révolution du Cloud PC

Microsoft se prépare à lancer un nouveau service de PC dans le cloud. Si des rumeurs courent sur le sujet depuis plusieurs mois déjà, de nouveaux détails ont récemment fuités.


Cette nouvelle offre DaaS (Desktop as a Software) permettrait d’accéder à un ordinateur sous Windows 10 à distance depuis un appareil sous Windows, MacOS, iOS et Android grâce au cloud. Ce projet n’est pas sans rappeler l’offre du français Shadow. Toutefois, si ce dernier est conçu pour accéder à un ordinateur performant pour jouer aux jeux vidéo, l’offre de Microsoft s’adresse aux professionnels. Pour la firme de Redmond, il s’agit d’une expérience Windows moderne, élastique et basée sur le Cloud qui permettra aux organisations de rester à jour d’une manière plus simple et plus évolutive. En effet, le Cloud PC, qui fonctionnerait grâce à Azure, facilite énormément la gestion des appareils. Plus besoin d’acheter un ordinateur puissant pour un seul cas d’usage, il suffit d’accéder à un ordinateur puissant mis à disposition via le cloud par Microsoft. Il est également plus nécessaire de gérer les performances de ses appareils, les Cloud PCs seront toujours à jour. Par ailleurs, cette solution apporte énormément en agilité en permettant de facilement moduler sa flotte d’ordinateurs.


La valeur ajoutée de cette solution est donc très clair mais jusqu’à présent nous n’avions que peu d’informations sur les plans de Microsoft. Heureusement, le compte Twitter WalkingCat est parvenu à obtenir de nouvelles informations en analysant les pages web de Microsoft. La firme de Redmond aurait baptisé ce projet Deschutes et se préparerait à proposer 3 plans d’abonnement :


Une version Medium conçue pour un usage général et optimisé pour le coût et la flexibilité avec 4 Go de RAM, 2 CPU virtuels et 96 Go de stockage.
Une version Heavy conçue pour les performances et la vitesse avec 8 Go de RAM, 2 CPU virtuels et 96 Go de stockage.
Une version Advanced pour les utilisateurs nécessitant de la puissance graphique accélérée qui serait optimisée pour l’évolutivité et le traitement des données avec 8 Go de RAM, 3 CPU virtuels et 40 Go de stockage.

Pour utiliser un Cloud PC, il sera nécessaire d’installer l’application Microsoft Remote Desktop sur un appareil Windows, MacOS, iOS et Android. La prise en charge des appareils mobiles pourrait s’avérer très intéressantes afin de permettre de facilement accéder à un appareil Windows en déplacement. Évidemment, les smartphones n’ayant ni clavier ni trackpad, l’usage resterait limité. On peut toutefois facilement imaginé ce service être utilisé pour transformer une tablette, souvent limitée par son système d’exploitation, en réelle station de travail.


Ironiquement, cette nouvelle offre pourrait également être très populaire auprès des utilisateurs de Mac. En effet, s’il est actuellement possible d’installer Windows sur un Mac via l’assistant Boot Camp, Apple a annoncé que cela ne sera plus possible sur ces nouveaux ordinateurs basés sur ses puces maisons. La firme à la pomme a déjà présenté les ordinateurs virtuels (des logiciels émulant Windows au sein de MacOS) comme solution temporaire. Toutefois, les Cloud PCs proposés par Windows pourraient s’avérer être une bien meilleure solution.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article