MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Google veut transformer YouTube en plateforme d’e-commerce

Publié le: 28/10/2020  |  Par: Guide Informatique  
Google veut transformer YouTube en plateforme d’e-commerce

Google envisagerait de doter YouTube de fonctionnalités d’e-commerce similaires à Instagram. Les créateurs pourront identifier des produits sur leurs vidéos pour permettre aux internautes de les acheter en quelques clics seulement sans même avoir à quitter YouTube.


YouTube compte plus de deux milliards d’utilisateurs actifs à travers le monde. Une base d’utilisateur conséquente que la plateforme vidéo monétise déjà à l’aide de publicités, des abonnements YouTube Premium, YouTube Music Premium ou encore YouTube TV. À la recherche de nouveaux systèmes de monétisation, la plateforme se tournerait vers le e-commerce. D’après un article de Bloomberg, il sera prochainement possible de vendre des articles directement au sein de l’application.


Dans le cadre d’une première phase de test, YouTube a déjà demandé à des créateurs d’identifier les produits apparaissant dans leurs vidéos. À terme, ces vidéos serviront de catalogues depuis lesquels les utilisateurs pourront acheter les produits qui leur plaisent en seulement quelques clics. Si YouTube a confirmé la véracité des propos de Bloomberg, l’entreprise n’a pas encore communiqué sur le fonctionnement exact de cette nouvelle option ni sur une potentielle date de lancement. Il semblerait toutefois que Google collabore avec Shopify sur ce projet.


Les YouTubers seront évidemment libres de choisir les produits identifiés sur leurs vidéos. Ce nouveau format devrait d’ailleurs fortement plaire à certains d’entre eux. On peut notamment penser aux chaînes dédiées aux tests de produits ou à la cosmétique qui sont légions sur la plateforme de streaming vidéo. Ces chaînes ont déjà l’habitude d’effectuer des partenariats avec les marques qu’elles essaient. Avec cette nouvelle option, ces partenariats seront encore plus attirants pour les annonceurs, ce qui bénéficie aux créateurs de contenu. Par ailleurs, les annonceurs pourront traquer avec précision le chiffre d’affaires apporté par une vidéo. YouTube y gagne également. En effet, la plateforme ne récupère actuellement aucun bénéfice des partenariats directs entre les créateurs de contenu et les annonceurs. Grâce à cette nouvelle fonctionnalité la plateforme pourra récupérer une commission sur chaque vente réalisée. C’est donc un changement gagnant-gagnant-gagnant pour les trois parties.


Google confirme ainsi ses ambitions dans le domaine du e-commerce. Plus tôt cette année, la firme de Mountain View avait déjà rendu gratuit l’accès à Google Shopping à tous les e-commerçants. Autre GAFA à se lancer dans la course du e-commerce, Facebook a récemment lancé Shop, une fonctionnalité permettant aux entreprises de facilement créer un catalogue de leurs produits. Si les deux entreprises ont déclaré que leurs actions sont motivées par la volonté de soutenir les petits commerces affectés par la crise du COVID-19, il ne fait aucun doute sur leurs réelles ambitions. Par ailleurs, la firme de Mark Zuckerberg est déjà bien installée dans le secteur de la vente entre particuliers avec Marketplace.


Encore une fois les GAFA profitent de leur position dominante sur le web pour s’attaquer à un nouveau secteur, la raison précise pour laquelle des enquêtes anti-trusts ont été ouvertes à leur encontre.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article