MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Une nouvelle enquête antitrust envers Google ouverte par la Californie

Publié le: 21/07/2020  |  Par: Guide Informatique  
Une nouvelle enquête antitrust envers Google ouverte par la Californie

La Californie a ouvert une enquête antitrust à l’encontre de Google. En septembre dernier, 50 États américains avaient annoncé le début d’une telle procédure à l’encontre des divisions publicitaires et moteur de recherche de Google. Avec la Californie, se sont désormais l’intégralité des états américains qui enquêtent, à l’exception de l’Alabama.


Ces dernières années, les autorités américaines, des états comme fédérales, se sont de plus en plus intéressés aux acquisitions des géants de la tech, en particulier Google et sa dominance dans le marché des moteurs de recherche et de la publicité en ligne. La Californie n’a pas précisé sur quel sujet porte son enquête, cette dernière sera probablement indépendante de celle des 50 autres États. L’annonce est importante quand on considère que cet État abrite le siège social de l’entreprise à Mountain View. 


L’été dernier, le département de la justice américain a révélé que son enquête antitrust sur les géants de la tech s’est focalisée sur Google et qu’il va collaborer avec les enquêteurs des différents États.  Google avait alors déclaré avoir fournit des informations à des agents fédéraux. L’enquête du département de la justice pourrait se conclure dès le mois prochain, mais nous ne savons pas à l’heure actuelle si les 50 États continueront leur enquête indépendamment. 


Le congrès s’intéressé également au cas Google. Son CEO, Sundar Pichai, devra y témoigner à la fin du mois dans le cadre d’une enquête antitrust de la chambre judiciaire. Les CEO d’Amazon, Apple et Facebook ont également acceptés d’y témoigner. Par ailleurs, la Federal Trade Comission a demandé à Google, Amazon et Facebook de fournir tous les documents concernant leurs précédentes fusions et acquisitions.


Un représentant du procureur général de Californie a refusé de commenter, déclarant que c’est la pratique habituelle du département pour protéger l’intégralité de son travail, Google en a fait de même. La Californie n’est pas seulement la maison de Google, c’est également l’Etat ayant le plus grand département dédié aux enquêtes antitrust et au respect de la compétition. De plus, l’Etat dispose de ses propres lois, le Cartwright Act et le Unfair Compétition Act, qui, par le passé, on était plus fréquemment appliqués que les lois antitrust fédérales.


Le cas Google n’est qu’un exemple de l’intérêt que portent les autorités américaines aux géants de la tech. Depuis quelques années, le niveau d’attention ne cesse de s’accentuer. Désormais, toutes les instances judiciaires américaines s’intéressent au problème : les États, le département de justice, la Federal Trade Commission et le congrès. 


En cause, la totale dominance des GAFA dans le secteur. Ces derniers possèdent un contrôle phénoménal sur l’internet leur permettant d’empêcher à tout concurrent d’émerger. Et si jamais une entreprise parvient malgré tout à rencontrer le succès, ils n’ont qu’à l’acquérir, comme l’a fait Facebook avec Instagram et Whatsapp. Un tel pouvoir dans un secteur si stratégique entraîne des valorisations inédites, comme Apple qui dépassera prochainement le cap des deux trillions de dollars, deux ans seulement après avoir atteint le trillion de dollars. Mais malgré toutes ces enquêtes, les autorités américaines ne freinent toujours pas les activités des GAFA, comme le rachat de GIPHY par Facebook. Cependant, ils ne sont pas les seuls à s’intéresser au problème. La commission européenne enquête également sur le sujet.

Actualités dans la même thématique ...

Et si les passionnés d’imprimante 3D pouvaient utiliser leurs équipements pour produire des pâtisseries ? C’est l’objectif que s’est fixée Marine Coré-Baillais, professionnelle de l’impression 3D industrielle et diplômée en pâtisserie ...

Réagir à cet article