MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Google veut lancer un cloud allemand souverain en partenariat avec T-Systems

Publié le: 26/09/2021  |  Par: Guide Informatique  
Google veut lancer un cloud allemand souverain en partenariat avec T-Systems

Google s’associe avec la société allemande T-Systems pour créer un cloud national souverain destiné aux organisations publiques et privées outre-Rhin. Google a annoncé que le service sera mis en ligne à la mi-2022.


Depuis quelques années déjà, le sujet d’un cloud souverain européen revient fréquemment sur la table. En cause, le Cloud Act américain autorisant les autorités américaines à exiger aux fournisseurs de service cloud locaux, l’accès aux données détenues sur leurs serveurs, même si ces données sont physiquement stockées hors des États-Unis. Cette loi a notamment incité l’Allemagne a lancé Gaia-X, un projet de cloud européen. En France, Jaguar Network et Scality ont conjointement lancé une offre de cloud française nommée Atlas Object Storage.

Face à cette nouvelle tendance, Google redouble d’effort pour séduire le marché européen. Ainsi, le géant américain a annoncé un partenariat avec la société allemande de services informatiques T-Systems afin de lancer un service de cloud sur la Google Cloud Platform avec des contrôles clés opérés par T-Systems. L’entreprise allemande, filiale de Deutsche Telekom, a commenté : “Les deux entreprises innoveront ensemble pour développer un large éventail de solutions et d’infrastructures de cloud souverain de nouvelle génération”. Par ailleurs, Google a déclaré que T-Systems gérera les contrôles et mesures de souveraineté, notamment le chiffrement et la gestion des identités : “T-Systems exploitera et contrôlera de manière indépendante les parties clés de l’infrastructure Google Cloud pour les clients du cloud souverain T-Systems en Allemagne”. Avec cette solution, Google peut proposer une solution cloud en Europe, échappant au Cloud Act, afin de rassurer les acteurs européens.

Google a récemment annoncé un plan de développement d’1 milliard d’euros sur 10 ans consacré à l’infrastructure cloud en Allemagne. L’entreprise terminera en 2022 l’expansion de sa région cloud à Francfort et vient d’annoncer une nouvelle région Google Cloud à Berlin-Brandebourg. Thomas Kurian, CEO de Google Cloud, a déclaré : “Nous sommes déterminés à aider pour permettre la transformation numérique de l’Allemagne […] La solution de cloud souverain que nous créons en partenariat avec T-Systems fournira aux organisations des secteurs publics et privés une couche supplémentaire de mesures et de contrôles techniques et opérationnels qui garantissent que les clients allemands peuvent répondre à leurs exigences en matière de souveraineté des données, des opérations et des logiciels”.

Avant Google, Microsoft s’est déjà essayé à une stratégie similaire. En 2016, la firme de Redmond avait lancé deux centres de données Azure dotés de Dynamics CRM Online et d’Office 365 en partenariat avec T-Systems. Avec cette solution, les employés de Microsoft ne pouvaient accéder aux données qu’après y avoir été autorisés par T-Systems. Dans les faits, ce cloud s’est toutefois avéré plus cher avec de nouvelles fonctionnalités arrivant en retard, ce qui a poussé Microsoft à retirer son offre en 2018. Reste donc à voir si Google aura plus de succès avec cette stratégie.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article