MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Le groupe Albert digitalise la gestion des accès à ses magasins pour gagner en sécurité

Publié le: 21/05/2019  |  Par: Guide Informatique  
Le groupe Albert digitalise la gestion des accès à ses magasins pour gagner en sécurité

Basé à Narbonne, le groupe Albert rassemble 15 points de vente répartis entre les enseignes Tridôme Bricolage (10 magasins), Tridôme jardinerie (trois magasins) et Carrefour franchisé (deux magasins). Il compte aujourd’hui plus de 1 100 collaborateurs. Afin de fiabiliser l’accès des collaborateurs aux différents bâtiments et d’améliorer la gestion de leur temps de travail, le groupe a décidé de s’équiper d’une solution digitale de gestion des temps et des accès (GTA).

Retour sur le déploiement de cette solution avec le témoignage de José Dalmaso, Directeur technique et information au sein du groupe Albert (enseignes Tridome et Carrefour franchisé).

Digitaliser les accès aux différents bâtiments pour une meilleure traçabilité

« Nous avons pendant longtemps géré les accès des collaborateurs aux magasins de manière plutôt traditionnelle, c’est-à-dire avec des digicodes ou de simples verrous aux portes. Cela ne nous permettait pas de contrôler les allers et venues des salariés, ainsi que leur temps de travail. Ceci n’était donc pas optimal en termes de traçabilité et de contrôle. De plus, notre paie était peu automatisée, nécessitant une ressaisie des informations terrain de la part des équipes RH. Les erreurs étaient donc fréquentes et la gestion des temps était difficile à gérer.

Lorsque le groupe s’est agrandi (passant de deux à quinze magasins), nous avons décidé de nous équiper d’une solution de gestion des accès, ce qui nous permettrait également d’administrer les temps de travail et de faire la passerelle avec le logiciel de paie. L’objectif était double : renforcer la sécurité des magasins et diminuer les erreurs RH. »

Un partenaire à taille humaine pour répondre aux besoins du groupe

« Dans un premier temps, nous avions décidé de digitaliser notre gestion de la paie. Puis c’est le prestataire que nous avons choisi qui nous a recommandé Alpha-3i pour la GTA. Le feeling est tout de suite passé. En effet, c’est une entreprise à taille humaine qui connaît les réalités du terrain et qui nous offre l’agilité et la réactivité dont nous avons besoin.

Nous avons donc déployé Cimag Accès au sein de tous nos magasins. Les digicodes ont été remplacés par une solution de badgeage : chaque collaborateur a son propre “pass”, avec ses droits alloués (accès à la salle des coffres ou non, aux salles du personnel, aux magasins, aux zones sensibles…). Ainsi, nous pouvons obtenir une traçabilité des divers déplacements au sein des établissements. »

Un impact direct sur le pilotage de l’activité des magasins
« Grâce aux solutions de gestion des temps et des accès, les managers ont une vision plus claire de l’activité de leur rayon, leur magasin ou leur secteur. Au-delà d’un meilleur contrôle, c’est également un excellent outil de pilotage. Les managers sont aujourd’hui capables d’obtenir en un coup d’oeil toutes les informations de leurs collaborateurs.

Cela permet également aux ressources humaines d’obtenir toutes les données nécessaires au calcul de la paie sans ressaisie. Ils ont donc toutes les informations relatives aux salariés en un endroit unique. Grâce à l’interconnexion entre les différents logiciels, chaque modification est mise à jour en temps réel pour les RH et pour les managers, ce qui permet plus de réactivité et d’agilité. »

Un accélération de la digitalisation du groupe
« Comme tout changement, le déploiement de cette solution a été perçu comme une petite révolution par les collaborateurs. L’outil est intuitif, nous avons dispensé des formations, mais la prise en main est facile. Aujourd’hui, personne ne reviendrait en arrière ! »

 

Autres avis d'Experts ...

Quand ils ont besoin d'interagir avec les marques, les clients veulent désormais utiliser les mêmes outils qu’ils utilisent quotidiennement pour leurs communications personnelles. Alors qu’ils s’appuient moins sur les appels vocaux mais de plus en plus sur le messaging, les réseaux ...

Réagir à cet article