MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Une nouvelle IA pour détecter le cancer de la prostate à partir d’un test urinaire

Publié le: 17/02/2021  |  Par: Guide Informatique  
Une nouvelle IA pour détecter le cancer de la prostate à partir d’un test urinaire

Des chercheurs coréens ont conçu un nouveau modèle d’intelligence artificielle capable de dépister le cancer de la prostate avec un simple test d’urine. Plus impressionnant encore, ce modèle dispose d’un taux de précision avoisinant les 100%.

Ce nouveau modèle d’IA a été développé par une équipe de chercheurs du Korea Institue of Science and Technology à Séoul en Corée du Sud. Ces derniers affirment qu’il est capable de dépister le cancer de la prostate en seulement 20 minutes avec une précision proche de 100%.

Si cette IA est si impressionnante c’est car le cancer de la prostate est à la fois l’un des cancers les plus fréquents chez les hommes et l’un des plus difficiles à diagnostiquer. Le test utilisé actuellement n’a un taux de précision que de 30%. C’est pourquoi, les médecins le complémentent souvent d’une biopsie invasive avec des effets secondaires tels que de fortes douleurs et des saignements. 

Le professeur Gab Jeong, co-directeur de la recherche avec le Dr. Kwan Hyi Lee, explique : « Pour les patients qui ont besoin de chirurgie ou de traitements, le cancer sera diagnostiqué avec une grande précision en utilisant l’urine pour minimiser les biopsies et les traitements inutiles, ce qui peut réduire considérablement les coûts médicaux et la fatigue du personnel médical. [...] Nos recherches ont permis de mettre au point un bio-capteur intelligent qui permettra bientôt de détecter d’autres types de cancers grâce à de simples tests urinaires. »

En utilisant simultanément quatre facteurs cancéreux, et non un seul comme c’est le cas actuellement, l’équipe de chercheurs est parvenu à concevoir un modèle bien plus précis. Ce nouveau test est rendu possible par des bio-capteurs ultrasensibles basés sur un signal électrique. Ils permettent de mesurer simultanément les traces des différents facteurs cancéreux. Ils ont ensuite pu concevoir un modèle d’intelligence artificielle en se basant sur la corrélation entre ces quatre facteurs de cancer, qu’ils ont eux-mêmes obtenus à l’aide de capteurs. Lors d’une première phase de test, l’intelligence artificielle est parvenue à détecter 76 échantillons urinaires avec une précision de 100%. Si les chercheurs vont continuer les tests avant de pouvoir valider leur modèle, nous pouvons nous attendre à ce qu’ils soient couronnés de succès.

Ce nouveau modèle nous rappelle à quel point l’intelligence artificielle est utile dans le domaine médical. Récemment, DeepMind a révélé une nouvelle IA capable de détecter le cancer du sein à partir d’une mammographie. De son côté, Microsoft travaille sur un modèle capable de détecter le cancer du col de l’utérus. Par ailleurs, l’intelligence artificielle n’est pas la seule technologie qui contribue à l’évolution de ce domaine. Récemment, des chirurgiens de l’hôpital new-yorkais Hospital for Special Surgery ont réalisé des opérations de remplacement du genou sur deux patients souffrant d’arthrite grave en utilisant la réalité augmentée. Des lunettes d’AR permettaient aux chirurgiens de voir les informations clés sur l’état de santé du patient tout en menant l’opération.

Actualités dans la même thématique ...

La nouvelle star des réseaux sociaux, Clubhouse, a dépassé les 10 millions d’utilisateurs. La plateforme, accessible sur invitation uniquement, est déjà valorisée à plus d’un milliard de dollars, soit le montant déboursé par Facebook pour ...

Réagir à cet article