MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Une nouvelle coalition contre les règles de l’App Store

Publié le: 30/09/2020  |  Par: Guide Informatique  
Une nouvelle coalition contre les règles de l’App Store

Spotify, Epic Games, le groupe Match et d’autres se sont associés pour former une coalition contre Apple. L’objectif est clair, forcer Apple à lâcher du terrain sur sa commission de 30% dans l’App Store.


Ces derniers temps, Apple a été fréquemment dans l’actualité à cause des règles de l’App Store. Certains se plaignent de l’interdiction des services de cloud gaming tandis qu’Epic Games, développeur du jeu vidéo Fortnite, a délibérément enfreint les règles de l’App Store pour forcer Apple à retirer le jeu de son App Store, déclenchant ainsi une guerre médiatique.


Dernier tournant dans l’affaire de l’App Store, plusieurs entreprises se sont associées afin de former une coalition pour un App Store équitable. Parmi ces derniers, on retrouve plusieurs détracteurs de la pomme. Évidemment, Epic Games est l’un des membres, mais on retrouve également Spotify, qui a déjà critiqué Apple a plusieurs reprises car son propre service, Apple Music, bénéficient davantage injustes face à Spotify. Évidemment, il n’est pas sujet à la commission de 30% mais il est également préinstallé sur tous les appareils de la firme et possédait, jusqu’il y a peu, à des accès réservés à iOS et à Siri. Il a fallu attendre iOS14 il y a quelques semaines pour qu’Apple autorise enfin les utilisateurs d’iPhone à définir un autre service de streaming musical qu’Apple Music comme leur service par défaut.


Autre membre de la coalition, Tile, une entreprise produisant des tags pouvant être accrochés à des objets pour les retrouver via son application. Depuis plusieurs mois déjà, des rumeurs circulent annonçant qu’Apple prépare un concurrent direct à Tile. Depuis lors, l’entreprise est très méfiante et s’est exprimé publiquement contre la pomme, de peur que son produit soit désavantagé car il ne profiterait pas des mêmes fonctionnalités dans iOS qu’un produit Apple.


On retrouve également d’autres entreprises bien connus du grand public dans cette coalition, telles que Deezer et Match, le groupe derrière Tinder et Meetic. 


Selon la coalition, Apple obtiendrait 15 milliards de dollars par an seulement grâce aux commissions de l’App Store. Elle met en contraste la commission de 30% d’Apple aux frais des services de paiement qui ne dépassent jamais les 5%. Évidemment, la comparaison n’est pas si simple puisqu’Apple fait bien plus qu’un service de paiement : il héberge les applications, gère tous les coûts liés à la commercialisation et fait même de la publicité pour les applications. Par ailleurs, le marché des applications iOS n’existerait tout simplement pas si Apple ne l’avait pas inventé.


Malgré tout, la coalition pense que cette commission est bien trop élevée. Elle invite tous les développeurs iOS à la rejoindre afin de se battre contre le système monopolistique d’Apple. Elle a également conçu une liste de 10 principes que tous les magasins d’applications devraient respecter. Cette dernière demande une ouverture et une transparence totale des plateformes. Entre autres, elle souhaite également qu’il soit possible de télécharger des applications sans passer par un magasin d’applications. Cette coalition n’est pas la première de ce type, en avril déjà une première coalition avait vu le jour. 


Si ces coalitions n’ont aucun poids légal pour forcer Apple à changer sa politique, elles pourraient attirer l’attention des régulateurs alors que ces derniers s’intéressent déjà de plus en plus au secteur de la tech.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article