MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Slack envisage de nouvelles fonctionnalités pour continuer à se distinguer de Teams

Publié le: 08/06/2020  |  Par: Guide Informatique  
Slack envisage de nouvelles fonctionnalités pour continuer à se distinguer de Teams

Depuis le début de l’épidémie du COVID-19, les services Slack et Microsoft Teams rencontrent un grand succès alors que les entreprises se sont tournées vers le télétravail. Slack a ainsi atteint les 12,5 millions d’utilisateurs en mars tandis que Teams n’en avait pas moins de 44 millions. Maintenant que les deux services sont connus de tous, et face à la domination de Teams, Slack continue d’envisager de nouvelles fonctionnalités afin de se différencier de Teams.


Au cours d’un échange avec les journalistes du site tech américain The Verge, le CEO de Slack, Stewart Butterfield, a évoqué plusieurs nouvelles fonctionnalités envisagées par les équipes de Slack. La première d’entre elle est la possibilité de planifier des messages pour les envoyer en différé. Il a également mentionné de nouveaux outils pour mieux contrôler son activité telle qu’un meilleur contrôle sur ses notifications, il n’est toutefois pas rentré dans les détails. 


Mais ce n’est pas tout, il envisage également la possibilité de communiquer par vidéos éphémères comme le permettent les stories sur Instagram. L’objectif est de permettre aux équipes de communiquer plus efficacement par la voix lorsque la communication écrite atteint ses limites.

 

M. Butterfield a également parlé de ce qu’il ne souhaite pas ajouter à Slack. Plus précisément, il ne souhaite pas développer la fonctionnalité d’appels vidéos en direct. En revanche, il explore la possibilité d’envoyer des messages audios ou vidéos, comme le permettent WhatsApp, Facebook Messenger ou iMessage. 


Bien que toutes ces nouvelles fonctionnalités soient en discussion dans les équipes de Slack, M. Butterfield n’a pas clarifié lesquelles sont les plus à même d’aboutir ni quand elles seront disponibles. 


Tout au long de cet entretien, le CEO a discuté de la position de Slack face à Microsoft Teams. Selon lui, Teams n’est pas un concurrent de Slack. En effet, il considère que Microsoft est obnubilé par l’idée de “tuer” Slack et que Teams ne soit que le moyen d’y parvenir. Selon lui, Teams est plutôt un concurrent de Zoom car Teams est l’héritier de Skype for Businesses. Zoom et Teams proposent tous les deux des services d’appels tandis que les utilisateurs de Slack ont plutôt tendance à y intégrer Zoom. Ils pensent donc que Microsoft essaie de forcer la comparaison entre les deux services pour vaincre Slack bien qu’il ne soit pas réellement comparable. Pour M. Butterfield, si Microsoft a si peur de Slack c’est car son service pourrait grandement réduire l’importance des mails, remettant ainsi en question l’utilité de la suite Office de Microsoft. 


Il est toutefois peu probable que Slack rende les mails obsolètes, les deux moyens de communication sont plutôt amenés à cohabiter et remplir différentes fonctions. De plus, il est difficile de ne pas percevoir Teams comme un concurrent de Slack tant les deux services proposent des fonctionnalités similaires. 


Les deux logiciels diffèrent principalement de par les différents services qu’ils intègrent : Microsoft mise sur une intégration native avec la suite Office tandis que Slack propose d’y intégrer de nombreux services d’autres développeurs tels que la Google Suite ou Zoom. Alors que Microsoft Teams semble prendre le large, Slack va devoir démontrer que son modèle est capable de rivaliser.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article