MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Séoul souhaite développer son propre métaverse

Publié le: 21/01/2022  |  Mis à jour le: 16/12/2021  |  Par: Guide Informatique  
Séoul souhaite développer son propre métaverse

Tandis que le métaverse est sur toutes les lèvres depuis le changement de nom de Facebook, la ville de Séoul à fait part de sa volonté de développer son propre métaverse. Ainsi, la capitale sud-coréenne a dévoilé un plan en trois étapes qui sera exécuté sur plusieurs années.

Alors que de plus en plus d’entreprises ont fait part de leur intention de développer le métaverse, aucun acteur publique n’avait fait part de sa volonté d’adopter la technologie jusqu’à présent. C’est désormais chose faites avec une annonce de la ville de Séoul. C’est dans le cadre du Seoul Vision 2030 que le gouvernement municipal a dévoilé Seoul Métaverse. Ce nouveau monde virtuel a pour vocation de couvrir sept secteurs clés de la ville : le tourisme, la communication, la culture, l’économie, l’éducation, le développement urbain et l’administration des infrastructures.

Le déploiement de ce métaverse municipal se déroulera en trois étapes et la première débutera dès le nouvel an. En effet, une cérémonie virtuelle aura lieu à l’occasion du passage à la nouvelle année. Il ne s’agit là, par ailleurs, que d’un premier exemple car à l’avenir le gouvernement municipal souhaite que l’ensemble des grands événements soient également organisés dans le métaverse. Ainsi, le festival des lanternes, qui se déroulera le 15 février 2022, pourra être visionné dans le monde entier. En parallèle, et dès 2022, les autorités de la ville vont progressivement ajouter à leur métaverse différentes installations telles que le Seoul FinTech Lab, Invest Seoul, Seoul Campus Town, et même le bureau du maire.

Ensuite, en 2023, le gouvernement municipal ouvrira le métaverse 120 Center, un centre de service public virtuel au nom provisoire. Les fonctionnaires y auront des avatars et y offriront des consultations ainsi qu’un service public pratique, qui n’était jusqu’alors disponible que dans le centre de service public de l’hôtel de ville de Séoul. Autrement dit, les habitants de la capital sud-coréenne n’auront plus besoin de se déplacer en mairie afin de consulter les services du personnel de la mairie. Ils n’auront plus qu’à se connecter au métaverse directement depuis chez eux pour pouvoir échanger directement à travers des avatars.

Enfin, les sites touristiques emblématiques de la ville pourront être visités de manière virtuelle. Plus intéressant encore, les sites historiques détruits seront reproduits dans le métaverse. Ainsi, le métaverse permettra non seulement de visiter la ville telle qu’elle existe aujourd’hui, mais également de visiter des monuments n’existant plus. Un projet aussi ambitieux regorge d’une infinité de possibilité, mais soulève également de très nombreuses questions en terme à la fois d’infrastructure et de sécurité. Il sera donc intéressant de voir comment la ville compte mener à bien son projet. Autre point intéressant, alors que pour Meta le métaverse doit être entièrement connecté, la ville de Séoul n’a pas fait part d’une volonté quelconque de s’associer à la firme de Mark Zuckerberg. Il reste donc à voir si le futur métaverse de Séoul sera relié à celui de Meta ou s’ils seront séparés.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article