MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Le live shopping se développe en France

Publié le: 14/11/2021  |  Par: Guide Informatique  
Le live shopping se développe en France

Leroy Merlin s’est associé avec Caast TV pour se mettre au live shopping et vendre ses produits de bricolage en ligne. C’est une nouvelle tendance en France qui a déjà connu un grand succès dans d’autres pays tel que la Chine.

 

Depuis le début de la pandémie, les habitudes des consommateurs ont évolué et l’e-commerce a connu une forte croissance. Dans le même temps, les français se sont davantage tournés vers leur domicile et n’ont pas hésité à investir pour se sentir bien chez eux. C’est une combinaison qui a certainement réussi à Leroy Merlin et sa branche e-commerce. C’est dans cette lancée que l’entreprise nordiste s’est lancée dans le live shopping. Ce phénomène tout droit venu de Chine permet à l’audience de découvrir un produit en live, d’y participer et d’acheter durant la diffusion. C’est une méthode très pratique pour les participants puisqu’ils pourront poser des questions et lever des doutes sur un produit lors de sa présentation en direct.

Ce nouveau projet a été lancé en partenariat avec Caast TV dans le cadre de l’événement annuel Fête des Projet de Leroy Merlin. Durant ses lives, l’entreprise met notamment en avant sa « sélection des pros » à travers des démonstrations par des experts en flux vidéo en direct. Cela permet aux clients d’avoir un aperçu réel du projet directement depuis chez eux. Et puisque tout se récupère, les lives sont enregistrés et ajoutés aux pages produits des articles présentés afin d’être accessibles en replay. L’entreprise avait déjà essayé cette technologie en 2020 en partenariat avec la marque AEG : durant les 48h de live, le chiffre d’affaires de l’entreprise avait alors augmenté de 270%. Le nombre de visites sur les pages produits du site ont quant à elles, été multiplié par 6 le jour de la diffusion.

 Avant Leroy Merlin, d’autres commerçants tels que Fnac, Veepee, Cdiscount et H&M se sont déjà essayés à l’exercice. Ils ont très certainement été inspirés par l’importance du phénomène en Chine. En 2020, ce format d’e-commerce a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 110 milliards de dollars. Plus impressionnant encore, en 2020, au cours du Single Day, le jour d’e-commerce le plus important du pays, Alibaba a réalisé un chiffre d’affaires record de 56 milliards de dollars. C’est également à cette occasion qu’un seul commerçant est parvenu à vendre pour 1,7 milliards de dollars de produits au cours d’une diffusion de 12 heures. 

Il faut toutefois garder à l’esprit que les habitudes des consommateurs français sont très différentes de celles des consommateurs chinois, déjà bien plus enclins au e-commerce classique. Il est donc peu probable que ce nouveau mode de vente connaisse le même succès dans l’hexagone que dans l’empire du milieu, mais il reste intéressant de voir comment le phénomène va évoluer dans les années à venir.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article