MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

La Banque Postale lance Django, sa solution de crédit à la consommation

Publié le: 26/05/2022  |  Par: Guide Informatique  
La Banque Postale lance Django, sa solution de crédit à la consommation

La Banque Postale se lance dans la fintech avec la création de Django, solution de crédit à la consommation. Cette dernière permet à la fois de payer en fractionné et en différé. Elle est destinée à tous, commerçants et e-commerçants comme consommateurs, clients ou non de la Banque Postale.

Le marché du paiement fractionné est en pleine croissance depuis quelques temps maintenant. Autrement connu sous le nom de BNPL pour Buy Now Pay Later, il est estimé qu'il pourrait atteindre 25 milliards d’euros en 2025, contre seulement 6 milliards en 2019. Face à l’appétit des consommateurs pour ce type de solution, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à le proposer. Ainsi, 12% des e-commerçants en France accepteraient déjà une solution de paiement différé. Parmi les prestataires, on peut notamment penser à PayPal. Face à la croissance du marché, de nombreuses entreprises ont décidé de lancer leur propre solution. C’est notamment le cas aujourd’hui de La Banque Postale avec Django.

Philippe Heim, Président du Directoire de la Banque Postale, a déclaré : « L’enjeu de cette nouvelle filiale Django est d’accompagner le développement du e-commerce, tout en capitalisant sur les liens solides tissés par le groupe La Poste avec de nombreux e-marchands à travers ses solutions logistiques ou encore ses solutions monastiques et de financement ». Django sera donc une solution complémentaire aux offres existantes de prêt personnel et de crédits renouvelables proposés par La Banque Postale. Contrairement à ces dernières, Django sera toutefois accessible à tous, clients ou non de La Banque Postale. En comparaison à ces offres, Django propose également de nombreux arguments. Pour les consommateurs, ce type d’offre apporte davantage de flexibilité qu’un crédit à la consommation et pour un coût bien plus faible. Pour les commerçants, c’est une façon de réduire les barrières à l’achat et de stimuler les ventes.

Concrètement, Django sera accessible jusqu’à 6 000 euros avec des paiements en 2, 3 ou 4 fois ainsi que des paiements différés à 15, 30 ou 45 jours. En termes de coût, la solution s’octroie une commission, calculée en TAEG, s’échelonnant de 2,5% à 5% du montant de l’achat. C’est également une solution extrêmement simple à mettre en place et sans friction lors du parcours d’achat. Se voulant citoyenne, à l’image de La Banque Postale, Django assure un taux d’accessibilité de 95% et sera disponible pour tous les e-commerçants sans aucune distinction de chiffre d’affaires.

Django est également partenaire de Crésus, association de lutte contre le surendettement en France, dont l’objectif est de mettre en place l’application Budget Grande Vitesse permettant de calculer facilement son reste à vivre. Jocelyne Amègan-Douaud, Directrice Générale de Django, a commenté : « Nous sommes convaincus d’avoir un rôle à jouer pour encourager des pratiques de consommation plus raisonnées […] Notre solution de paiement en plusieurs fois s’inscrit dans une logique citoyenne d’accompagnement du consommateur, et de soutien à tous les commerçants ».

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article