MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Internet Explorer disparaît et cela pose problème au Japon

Publié le: 21/07/2022  |  Par: Guide Informatique  
Internet Explorer disparaît et cela pose problème au Japon

27 ans après son lancement, Internet Explorer a cessé de fonctionner. Il ne sera donc désormais plus pris en charge par les nouvelles versions de Windows. Si pour l’écrasante majorité de la population mondiale cela n’a aucune conséquence, c’est un réel problème pour les entreprises ou les pays qui dépendent encore du navigateur. C’est notamment le cas au Japon.

De nombreuses entreprises japonaises, mais également des agences gouvernementales et autres institutions financières, se sont retrouvées désemparées face à la fin de service d’Internet Explorer. En effet, elles ont attendu le dernier moment avant de chercher à mettre à jour leur site internet, dont le bon fonctionnement dépend d’Internet Explorer. L’ensemble de ces acteurs pourraient donc prochainement faire face à des dysfonctionnements de leurs sites web et infrastructures s’ils ne font pas rapidement le nécessaire. Dans cette situation, une entreprise japonaise de développement de logiciel croule sous les demandes pour rendre compatible ces sites web avec tous les navigateurs.

Si cela peut paraître surprenant, Microsoft Explorer est encore très bien installé au Japon. Selon une étude datant de mars dernier de Keyman’s Net, spécialiste japonais des technologies de l’information, 49% des employés japonais utilisent encore Microsoft Explorer dans le cadre de leur travail. Dans certains cas, le navigateur est essentiel au bon fonctionnement des tâches comme le règlement des dépenses ou suivre la présence des employés. Toujours selon cette étude, 20% des personnes interrogées ne savaient pas qu’Internet Explorer allait disparaître et qu’il était nécessaire de transitionner vers un autre navigateur.

Cette situation s’avère particulièrement problématique pour les services publics. Ainsi, les candidatures au service des retraites japonais ne peuvent être visualisées que sur Internet Explorer. Bien que Microsoft ait prévenu longtemps à l’avance que son navigateur historique allait tirer sa révérence, ce changement amène donc vers des situations pour le moins complexes.

Heureusement, même si Internet Explorer disparaît, il reste indirectement accessible. En effet, Microsoft a glissé dans son nouveau navigateur Edge un mode Internet Explorer. Ce dernier permet d’assurer la compatibilité avec les sites web qui ne fonctionnent qu’avec ce navigateur. C’est toutefois une solution de fortune qu’il ne sera pas forcément à expliquer à l’ensemble des japonais affectés par ce changement, notamment les plus technophobes dont les personnes âgées, justement affectées à travers le site de candidature au service des retraites. C’est toutefois la solution dont les japonais devront se contenter le temps que les différents sites web soient mis à jour. En attendant, il semble que les japonais vont continuer à entendre parler de Microsoft Explorer.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article