MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Google révèle pour la première fois le chiffre d’affaires de sa division Cloud

Publié le: 02/03/2021  |  Par: Guide Informatique  
Google révèle pour la première fois le chiffre d’affaires de sa division Cloud

Pour la première fois, Google a révélé le chiffre d’affaires de sa division Cloud. Malgré une perte de 5,6 milliards de dollars la division croit à grande vitesse et pourrait rapidement devenir un concurrent sérieux à Amazon Web Services et à Azure de Microsoft.

Alphabet, l’entreprise parent de Google, a révélé des performances supérieures aux attentes sur son année fiscale 2020 avec un chiffre d’affaires de 52,9 milliards de dollars au quatrième trimestre. Mais la réelle surprise, c’est la révélation du chiffre d’affaires de Google Cloud pour la première fois. Malgré une perte de 5,6 milliards de dollars, la division a réalisé un chiffre d’affaires de 13 milliards de dollars, soit une augmentation de presque 50% d’année en année. La division a par ailleurs connu une croissance record de 46% sur le quatrième trimestre par rapport à la même période en 2019.

Si les pertes semblent colossales il est important de considérer qu’Amazon Web Services a mis 10 ans avant d’être profitable. Aujourd’hui, la division cloud d’Amazon réalise 45 milliards de chiffre d’affaires par an. En persévérant et avec une telle croissance, Google pourrait donc rapidement devenir un concurrent sérieux aux leaders du marché, Amazon et Microsoft.

En effet, Azure et Amazon Web Services disposent d’une longueur d’avance sur Google. Pour ces deux acteurs, le Cloud est un enjeu si important que leurs CEOs actuels sont les anciens dirigeants de leurs divisions cloud. En effet, Satya Nadella, CEO de Microsoft, était à la tête d’Azure avant d’être promue tandis qu’Andy Jassy, nouveau CEO d’Amazon, était autrefois CEO d’Amazon Web Services. Sundar Pichai, actuel CEO de Google, fait donc office d’exception. Le leader actuel de Google Cloud, Thomas Kurian, était autrefois cadre dirigeant chez Oracle.

Face à ces deux concurrents, Google a l’avantage de pouvoir financer le développement de sa division Cloud à l’aide de son activité de publicité en ligne. Cette dernière a réalisé un chiffre d’affaires de 52,9 milliards de dollars au dernier trimestre 2020 et près de 170 milliards sur l’ensemble de l’année fiscale 2020. Sur l’ensemble de son activité, l’entreprise a réalisé un profit de 19 milliards de dollars au cours du quatrième trimestre 2020, soit une augmentation de 41% d’année en année. De son côté, YouTube a également connu une importante croissance de 47%, atteignant un chiffre d’affaires de 6,8 milliards de dollars au dernier trimestre. Avec de telles sources de revenus, Google peut donc se permettre de continuer de perdre des milliards dans sa division Cloud afin de se faire une place dans cet immense marché. 

En parallèle, les divisions mineures de Google, dont son XLab et Waymo, la division de voiture autonome de l’entreprise, ont réalisé une perte de 4,48 milliards de dollars. Ces résultats nous rappellent à quel point Google est dépendant de son activité de publicité en ligne afin de financer le reste de son empire.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article