MENU
THEMES

De nombreux cadres dirigeants quittent Amazon

Publié le: 15/11/2022  |  Par: Guide Informatique  
De nombreux cadres dirigeants quittent Amazon

Deux hauts placés d’Amazon quittent l’entreprise. Au total, ce sont pas moins de 90 vice-présidents ou cadres supérieurs qui ont pris leur départ depuis qu’Andy Jassy a pris la tête de l’entreprise à la place de Jeff Bezos. Ceci est particulièrement notable car l’entreprise était connue pour garder ses employés les plus hauts placés depuis des années.

Gregg Zehr, président du Lab216, le groupe de recherche et développement matériel d’Amazon, a pris sa retraite. Il est principalement connu pour être l’inventeur de la liseuse Kindle, l’un des produits phares de l’entreprise. Autre départ à la retraite, Tom Taylor, membre de l’équipe d’élite du CEO Andy Jessy et vice-président senior d’Amazon Alexa. Face à ces départs, l'entreprise s’est voulue rassurante : « Nous avons de solides plans de succession pour toutes les divisions, et ces deux postes ont été pourvus par de solides dirigeants internes, il y a quelque temps ».

Il y peu, Dave Clark, 23 ans d’ancienneté et CEO de la division Consumer WorldWide, avait démissionné. De même pour Heater MacDougall, vice-présidente de la santé et de la sécurité sur le lieu de travail. Si l’on remonte un peu plus en arrière, on peut également observer en 2019 et en 2020, les départs respectifs de Steve Kessel, responsable de la division des magasins physiques, et de Jeff Wilke, anciennement à la tête de Consumer WorldWide. Depuis l’entrée en fonction d’Andy Jassy, se sont pas moins de 90 vice-présidents ou cadres supérieurs qui auraient quitté l’entreprise.

Ces changements peuvent s’expliquer par plusieurs facteurs. Premièrement, Amazon n’est plus une entreprise si jeune et il est donc naturel que sa première génération d’employés quittent l’entreprise. Deuxièmement, cet effet a pu être accentué par le départ de Jeff Bezos et le changement de culture qui en a découlé, créant une fenêtre de départ pour ceux ne se retrouvant pas dans cette nouvelle ère de l’entreprise. En effet, Andy Jassy se veut bien plus austère que son prédécesseur. Alors que les marchés boursiers sont particulièrement tendus et n’apprécient guère les prises de risque, le CEO cherche à réduire les coûts au maximum. L’entreprise a ainsi abandonné plusieurs projets dont son projecteur de vidéoconférence Glow et son service de télésanté Care. Elle a également suspendu les embauches dans le secteur du retail. En parallèle, les protestations des employés contre les faibles salaires et les conditions de travail difficiles continuent.

Actualités dans la même thématique ...

Meta vient de réaliser un troisième trimestre 2022 catastrophique avec une baisse des bénéfices de 52% d’année en année. La sanction de la bourse a été immédiate avec une chute de l’action de l’entreprise de 20%. Meta connaît une ...

Réagir à cet article