MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Comment les maisons de luxe utilisent la technologie NFT

Publié le: 17/08/2021  |  Par: Guide Informatique  
Comment les maisons de luxe utilisent la technologie NFT

Louis Vuitton a lancé un jeu mobile pour célébrer les 200 ans de la maison de luxe. Nommé Louis : The Game, il inclut notamment des NFTs. En parallèle, l’agence Emakina propose aux maisons de luxe une solution innovante basée sur les NFTs.


Alors que les secteurs du luxe et des jeux vidéo ne cessent de se rapprocher, comme en témoigne les partenariats entre Louis Vuitton et Riot Games ou encore Gucci et Team Fnatic, Louis Vuitton va encore plus loin en proposant son propre jeu mobile. 

Disponible depuis le 4 août dernier, ce nouveau jeu mobile mettra en scène Vivienne, la mascotte de la maison de luxe sous la forme d’une poupée en bois habillée du logo floral de la marque. Les joueurs auront notamment l’occasion d’explorer un monde coloré dans lequel ils pourront prendre part à plusieurs quêtes inédites illustrant l’histoire de la maison. 

Jusque-là, il pourrait s’agir d’un jeu mobile comme un autre. Cependant, LVMH a fait le choix d’y inclure des NFTs, ou jetons non fongibles. Michael Burke, CEO de la marque, explique ce choix d’un point de vue générationnel : “Les générations sont désormais définies par la technologie, et non par l’âge. La meilleure façon d’engager les gens est de passer par le moyen qu’ils aiment.”

La technologie NFT est au cœur de l’attention depuis quelques mois, elle permet d’identifier une œuvre numérique afin de la rendre unique. Elle ouvre ainsi la voie au marché de l’art numérique. La technologie NFT est évidemment des plus intéressantes pour les maisons de luxe puisqu’elle pourrait leur permettre d’étendre leurs activités en commercialisant des biens numériques.

En parallèle, l’agence numérique Emakina, en partenariat avec Arianee, spécialiste de la création de passeports numériques via NFTs pour les marques, conçoit une solution s’appuyant sur les NFTs afin de permettre aux marques d’assurer l’authenticité de leurs produits et de s’engager avec leurs possesseurs. Le concept est simple, chaque produit se voit associé à un passeport numérique prenant la forme d’un NFT. Ce passeport permet d’assurer l’authenticité du produit ainsi que de lister ses acquéreurs. Pour les marques, cela leur permettrait de combattre le marché de la contrefaçon, mais également de nouer une relation avec le possesseur du bien, même si celui-ci est différent de l’acquéreur d’origine. En effet, alors que le marché de l’occasion est en plein essor, il est de plus en plus courant de voir les produits de luxes changer de main. Dans ce cas, la maison de luxe n’a aucun moyen d’entretenir une relation avec le nouvel acquéreur puisque celui-ci n’est pas dans son CRM. Avec la solution d’Emakina, les maisons de luxe pourraient contacter directement les acquéreurs de seconde main, passant ainsi d’une logique de CRM à une logique d’ORM, ou Owner Relationship Management.

La solution d’Arianee a déjà été utilisée dans le cadre d’un projet pilote lors de la Fashion Week de Paris afin de permettre aux membres accrédités, notamment de la presse, d’accéder à du contenu exclusif, des œuvres d’arts numériques, ainsi qu’à leur accréditation de la presse.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article