MENU
THEMES

Amazon lance un programme de gestion des stocks pour les vendeurs tiers

Publié le: 27/09/2022  |  Par: Guide Informatique  
Amazon lance un programme de gestion des stocks pour les vendeurs tiers

Amazon lance un nouveau service aux Etats-Unis à destination des vendeurs tiers. Nommé Amazon Warehousing & Distribution, il leur permettra d’envoyer leur inventaire dans un entrepôt d’Amazon afin que l’entreprise prenne en charge la logistique.

Avec Amazon Warehousing & Distribution, l’entreprise propose aux vendeurs tiers de lui confier la gestion de la chaîne d’approvisionnement. L’entreprise prend ainsi en charge les opérations de stockage, la gestion de l’inventaire, la distribution et le traitement des commandes. Elle affirme que cela permettra de réduire les coûts pour les vendeurs.

Ce nouveau programme est lancé après une étude réalisée par Amazon. Celle-ci révèle que les capacités de stockage insuffisantes, le prix élevé du stockage et la complexité des structures tarifaires sont les trois principaux défis auxquels doivent faire face les vendeurs tiers de la plateforme. Les vendeurs choisissant cette solution pourront ainsi gérer leur stock via la plateforme Seller Central et choisir la quantité de produits qu’ils souhaitent stocker et à quelles dates.

Pour Amazon, cette offre est également un moyen d’exploiter son espace de stockage, actuellement vide. En effet, au cours des dernières années Amazon a construit de nombreuses installations logistiques. Ces dernières ont été construites en grand nombre en 2020 et 2021 afin de faire face à l’explosion du e-commerce durant la pandémie. Toutefois, depuis début 2022, la demande a diminué en raison de l’inflation et l’offre est également réduite par les perturbations de la chaîne d’approvisionnement. Amazon s’attend donc à un ralentissement de son activité.

Amazon souhaite désormais rentabiliser ses quelque 1200 installations logistiques sur le sol américain en les mettant à disposition des vendeurs tiers. Reste à voir si cette solution va réellement convaincre les vendeurs. Confier son stockage à Amazon inclut nécessairement de perdre en flexibilité. Par exemple, un stock géré par Amazon ne pourra pas être vendu sur une autre place de marché. Autre souci potentiel pour cette nouvelle offre, la crise de la main d’œuvre qui est particulièrement importante aux Etats-Unis. Les entrepôts d’Amazon reposent sur la main d’œuvre à bas coût et ont très mauvaise presse quant aux conditions de travail qu’ils proposent. Ils sont donc parmi les postes les plus touchés par cette crise. Ainsi, le taux d’attrition y est deux fois plus élevé que dans des entreprises comparables. Selon des estimations, Amazon pourrait manquer de main d’œuvre dans ses entrepôts américains dès 2024.

Actualités dans la même thématique ...

Meta vient de réaliser un troisième trimestre 2022 catastrophique avec une baisse des bénéfices de 52% d’année en année. La sanction de la bourse a été immédiate avec une chute de l’action de l’entreprise de 20%. Meta connaît une ...

Réagir à cet article