MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Alexa pourra désormais prendre des initiatives afin d’interagir avec les maisons connectées

Publié le: 02/03/2021  |  Par: Guide Informatique  
Alexa pourra désormais prendre des initiatives afin d’interagir avec les maisons connectées

Amazon a annoncé de nouvelles fonctionnalités pour Alexa. L’assistant vocal sera désormais capable d’effectuer des actions par lui-même dans une maison connectée en fonction des habitudes de ses habitants.

Depuis 2018, Alexa dispose de la fonctionnalité « Intuitions ». Cela consiste à identifier les habitudes des occupants d’une maison connectée pour leur suggérer des actions. Par exemple, Alexa peut détecter lorsqu’une personne a pour habitude de baisser la température du thermostat avant de se coucher et ainsi proposer de le faire. Elle peut également détecter une lumière allumée lorsque la maison est vide et envoyer une notification demandant l’autorisation pour l’éteindre.

Si jusqu’à présent les intuitions nécessitaient l’accord d’un humain, Alexa sera désormais capable de prendre des initiatives et de suivre ses intuitions sans demander la permission. Si cette fonctionnalité témoigne de la confiance d’Amazon en son intelligence artificielle, la firme a tenu à laisser le plus grand contrôle possible aux utilisateurs. Ainsi, ces derniers peuvent décider avec la plus grande granularité possible, les actions qu’Alexa est autorisée à réaliser sans demander l’accord, tout cela via l’application dédiée. Ainsi, l’assistant vocal peut être autorisé à éteindre la lumière mais pas à verrouiller une serrure. Par défaut, toutes les actions possibles sont désactivées. Il s’agit là d’une grande première dans le domaine des assistants vocaux dédiés à la domotique. Si les 3 leaders du marché, Alexa, Google Assistant et Siri, proposent l’automatisation des tâches, Alexa est le seul à utiliser l’intelligence artificielle afin de prendre des initiatives. Si dans 90% des cas les automatisations sont suffisantes, la nouvelle fonctionnalité d’Alexa peut être particulièrement utile en cas d’oubli.

En parallèle de cette annonce, Amazon a révélé un nouveau service compagnon d’Alexa nommé Guard Plus Security. Ce service permet de mettre en relation l’utilisateur avec un agent humain, lorsqu’une enceinte connectée équipée d’Alexa entend un certain type de son. Ce système de sécurité, indisponible en France pour le moment, est facturé $5 par mois aux États-Unis.

Enfin, Amazon a ajouté un tableau de consommation énergétique à l’application Alexa. Ce dernier est capable d’estimer la quantité d’électricité utilisée par chacun des appareils connectés à Alexa à condition que l’appareil en question supporte la fonctionnalité. L’entreprise a rendu accessible sur son site web une liste des produits compatibles avec le service, qui vont d’une TV à un chauffe-eau électrique. 

Avec ces nouvelles fonctionnalités, Amazon continue d’affirmer sa volonté de devenir le premier partenaire de la maison connectée. L’entreprise ne cherche plus simplement à vendre des enceintes et collecter des données mais également à développer un écosystème de service avec Guard Plus Security. Le leader du e-commerce démontre ainsi une fois de plus son avance considérable sur ses concurrents Google et Apple.

Actualités dans la même thématique ...

La nouvelle star des réseaux sociaux, Clubhouse, a dépassé les 10 millions d’utilisateurs. La plateforme, accessible sur invitation uniquement, est déjà valorisée à plus d’un milliard de dollars, soit le montant déboursé par Facebook pour ...

Réagir à cet article