MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Nouvelles technologies : Proto Labs investie de 4 millions d'euros

Publié le: 11/08/2017  |  Par: Guide Informatique  
Nouvelles technologies : Proto Labs investie de 4 millions d'euros

Le fournisseur de prototype sur mesure est décidemment à la pointe de la technologie puisqu'il annonce un investissement de 4 millions d'euros pour accroître sa croissance en Europe. En effet, depuis 2015, Proto Labs enregistre une croissance de 25% par an et ne compte pas s'arrêter là. 

Cet investissement permettra à l'entreprise de renouveller ses installations et de mettre en place de nouvelles technologies afin de garder sa place en tant que société novatrice et d'offrir à ses clients de nouveaux services plus performants. Ainsi, de nouvelles machines ont été mises en place, dont des machines CNC haas Automation et de moulage par injection ARBURG.

« L'augmentation rapide du nombre de commandes enregistrées vient du fait que de plus en plus de clients, issus de secteurs industriels variés, prennent conscience  des nombreuses possibilités offertes par les technologies d’impression 3D dans le prototypage de pièces aux géométries complexes. Pour certaines pièces, la fabrication n’est possible qu’au travers de cette technologie. Ainsi, nos installations d'Eschenlohe sont certifiées conformes aux normes de management EN ISO 13485:2012. Quant aux clients, ils bénéficient de notre expertise technique, celle-ci leur permettant notamment de fabriquer des dispositifs médicaux spécifiques grâce à la technologie d'impression 3D DMLS, ou encore des éléments destinés à des greffes sur êtres humains. », explique Daniel Cohn, directeur général de l'activité d'impression 3D Proto Labs GmbH.

Actualités dans la même thématique ...

De plus en plus, les emails sont lus via son smartphone d’après une récente étude de Return Path. On constate, en effet, une augmentation estimée à 26% entre 2012 et 2017 quant aux mails ouverts sur son portable. Le taux d’ouverture sur son téléphone est encore ...

Réagir à cet article