MENU
THEMES

Evénements à venir:
PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Slack sur le haut du podium

Publié le: 12/07/2019  |  Par: Guide Informatique  
Slack sur le haut du podium

Créée en 2014 par Stewart Butterfield, la société américaine Slack, Searchable Log of All Conversation and Knowledge, est une plateforme sociale de messagerie utilisée entre employés au sein de l’entreprise. Il y est possible de parler de façon privée à une personne, mais aussi de créer des chaînes et des canaux de discussion à plusieurs pour échanger facilement. Simples messages, dossiers, ou encore gifs, tout y est échangeable. La version basique de Slack est gratuite, puis l’application est commercialisée entre 6 et 12 dollars selon les fonctionnalités demandées et requises. Enfin, la plateforme est accessible via ordinateur mais aussi sur smartphone.

Comment Slack est devenu Slack ? L’histoire d’un premier échec

Le Canadien Stewart Butterfield avait tout d’abord, en 2013, crée une société de jeux vidéo nommée Tiny Speck. La start-up ne fut pas réellement appréciée sur le marché et le système multijoueur, sujet sur lequel une majorité des équipes travaillait, n’a pas connu le succès escompté. Tout de même, les équipes de Tiny Speck étudient et améliorent le programme de messagerie interne entre les joueurs. L’entreprise devient alors Slack, et se consacre à ce service, mieux reçu sur le marché.  

La plus-value de l’entreprise

Grâce à sa dimension collaborative, Slack souhaite révolutionner la communication interne au sein des sociétés. Slack prône un management tourné vers l’ouverture et l’échange, quel que soit le statut de l’employé. La plateforme est simple d’utilisation, et complète, c’est pour cela qu’elle est tant appréciée des utilisateurs. Par ailleurs, le premier public de la start-up fut… les start-ups, ainsi que des agences récemment créées.  

Une entrée fulgurante en Bourse

Slack intègre Wall Street le jeudi 20 juin 2019, valorisée à plus de 20 milliards de dollars. Il s’agit de la 3e entrée en Bourse la plus attendue et valorisée de l’année après Uber et son concurrent américain Lyft, des entrées qui furent toutefois décevantes pour les deux entreprises. Un climat d’incertitude règne alors pour Slack.

L’entreprise intègre la procédure dite de « cotation direct », ce qui lui permet d’éviter une levée de capitaux. Ce système n’est pas classique et peu utilisé (auparavant par Spotify il y a un an, et peut-être bientôt par Airbnb), mais est bénéfique pour l’entreprise qui esquive les considérables frais de banques d’investissement traditionnels.

Et les résultats sont à la hauteur pour l’entreprise : l’action de Slack a évolué de 26 à 42 dollars en l’espace d’une journée. Après plusieurs refus de sa part face aux propositions de rachat de grandes entreprises telles qu’Amazon ou encore Microsoft, la structure cédera-t-elle un jour ?  

Grâce à Slack et son aspect collaboratif, la communication en entreprise est stimulée et devient tendance. Avec sa logique de management révolutionnaire et son souhait d’étonner, l’organisation s’impose dans notre société actuelle. En effet, face à d’impressionnants concurrents tels que Microsoft ou encore Facebook, plus de 10 millions de professionnels utilisent l’application Slack chaque jour dans 150 pays différents. Avec sa montée étonnante, et cela seulement 5 ans après son lancement, le service de messagerie détrônera-t-il l’email ?

Actualités dans la même thématique ...

Communiqué de presse, juillet 2019, Cotelec : Cotelec étoffe encore son offre produit et présente les nouveaux Répartiteurs de connectique M12 de Provertha conçus pour des connexions rapides et sécurisées des applications exigeantes.         Une gamme ...

Réagir à cet article