MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Shopify, un autre grand gagnant de la pandémie

Publié le: 15/09/2020  |  Par: Guide Informatique  
Shopify, un autre grand gagnant de la pandémie

Alors que les magasins ont été contraints de fermer ils ont dû se tourner vers le e-commerce pour conserver une activité. Pour les aider dans cette tâches, ils ont pu compter sur Shopify. Résultat, la start-up canadienne a doublé son chiffre d’affaires en l’espace d’un trimestre.


Shopify est une plateforme d’e-commerce en mode SaaS qui permet à tous types d’entreprises ou à des individus de facilement créer et animer leurs magasins en ligne. Le concept a vu le jour en 2004  lorsque Tobias Lükte, Daniel Weinand et Scott Lake cherchent en vain un logiciel de construction de site d’e-commerce pour le magasin de planches de neige. Ils décident alors de créer leur propre solution, disponible dès 2006. S'ensuivent plusieurs levés de fonds au début des années 2010 pour atteindre les 800 000 clients et 4 000 employés en 2019.


Si ces résultats étaient déjà très bons, ce n’est rien face à ceux du second trimestre 2020. En effet, la crise sanitaire a entrainé la fermeture des magasins et les clients se sont alors tournés vers le e-commerce. Hors, de nombreux commerces de petites et moyennes tailles n’étaient pas présents sur le web. Il leur a donc fallu ouvrir une boutique en ligne afin de conserver une activité pendant l’épidémie et éviter de voir leurs clients passer entre les mains de leurs concurrents. Ils se sont alors tournés vers Shopify. Ainsi, le nombre de magasins créés sur la plateforme a augmenté de 71% au second trimestre 2020 par rapport au trimestre précédent. Résultat, le chiffre d’affaires de Shopify a doublé, atteignant les 714,3 millions de dollars sur ce trimestre. Comme pour tous les autres leaders de la tech, le cours de l’action a alors triplé, atteignant une capitalisation boursière de 117 milliards de dollars. 


Si la croissance pourrait ralentir, elle n’est pas prête de s’arrêter. En effet, d’après une enquête du Census Bureau, 36% des petites entreprises n’auraient pas encore ouvert de boutique en ligne. C’est autant de clients potentiels pour Shopify. 


En parallèle, Shopify s’associe avec les autres acteurs majeurs du e-commerce. Début juillet, Rakuten France, qui compte 4 millions de membres, ouvrait son application Shopify, permettant ainsi aux marchants français de la marketplace de facilement gérer leurs offres et de simplifier la gestion des commandes grâce aux fonctionnalités de Shopify. Outre-Atlantique, Walmart a ouvert sa marketplace aux vendeurs de Shopify, permettant ainsi aux commerçants d’atteindre les 120 millions de visiteurs mensuels de la marketplace de Walmart.


Cette stratégie d’intégration aux marketplace est gagnante pour les deux partis. Shopify étend son influence et son nombre de clients tandis que les marketplaces se fournissent en commerçants, une façon pour eux de faire face aux géants Amazon.


Si l’e-commerce est en grande forme aujourd’hui, il ne faut pas négliger la possibilité d’un retour en arrière, au moins partiel, lorsque la situation mondiale reviendra à la normale. En effet, les clients risquent de retourner en magasin et certains commerces pourraient ne pas avoir la capacité de gérer à la fois un magasin physique et un magasin en ligne.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article