MENU
THEMES

Samsung présente un résultat financier mitigé et nomme son nouveau CEO

Publié le: 28/11/2022  |  Par: Guide Informatique  
Samsung présente un résultat financier mitigé et nomme son nouveau CEO

 Samsung a récemment publié ses résultats financiers du troisième trimestre 2022. Bien que le chiffre d’affaires soit en hausse, l'entreprise enregistre pour la première fois au cours des trois dernières années, une chute de son bénéfice. Pour faire face au contexte d'incertitude, l'entreprise a nommé un nouveau CEO : Jay Y. Lee, petit fils du fondateur.

Samsung connaît un bilan mitigé. D’un côté, sa division Mobile Experience dédiée aux smartphones hauts de gamme est en hausse, tout comme le chiffre d’affaires de l’entreprise. Cette dernière est d’ailleurs bien partie pour battre son propre record au prochain trimestre. De l’autre côté cependant, les ventes de composantes électroniques sont en baisse. Et pour cause, la demande de puces électroniques était très élevée depuis l’épidémie de COVID-19. Hors aujourd’hui, dans un contexte d’inflation, la demande de produits de consommation nécessitant ces puces est en baisse. De même, les ventes de Smart TVs de l’entreprise ont diminué. Résultat, le bénéfice d’exploitation de l’entreprise sur ce trimestre était d’environ 7 milliards d’euros contre 9,1 milliards sur la même période en 2021. Il s’agit là d’une baisse de 23% et de la première baisse du bénéfice en trois ans.

L’entreprise a profité de l’annonce de ses résultats financiers pour présenter son nouveau CEO. Il s’agit de Jay Y. Lee, ancien vice-président et petit-fils du fondateur de l’entreprise. Pour rappel, il avait été condamné pour corruption en 2017 pour avoir soudoyé Park Geun-hye, ancienne présidente de la Corée du Sud. Alors qu’il avait été condamné à 5 ans de prison, il avait été libéré en 2018 après avoir fait appel. Un second procès avait finalement été organisé en 2021 à l'issue duquel il avait été condamné à une peine de prison de 30 mois ainsi qu’à une interdiction de travailler de cinq ans. L’héritier recevra toutefois une grâce présidentielle en 2022, lui permettant de repartir avec un casier judiciaire vierge. Libre de toute contrainte juridique, il a donc naturellement pris sa place à la tête de l’entreprise. Place qu’il occupait déjà officieusement en tant que vice-CEO depuis 2014, lorsque son père Lee Kun-hee a été hospitalisé. A l’occasion de l’annonce de sa prise de position le CEO a déclaré : « Sans aucun doute, nous sommes à un moment pivot. C’est maintenant ou jamais le moment de planifier nos prochaines avancées. C’est maintenant ou jamais qu’il faut agir, tout en étant audacieux et inébranlable dans nos objectifs ».

Actualités dans la même thématique ...

L’algorithme de TikTok est l’une des plus grandes forces du réseau social. A lui seul, il fait le tri dans des millions de vidéos afin de sélectionner les plus susceptibles de plaire. Jusqu’à présent, son fonctionnement était complètement opaque. Mais alors ...

Réagir à cet article