MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Le marché des ordinateurs et des systèmes d’exploitation est en pleine évolution

Publié le: 06/03/2021  |  Par: Guide Informatique  
Le marché des ordinateurs et des systèmes d’exploitation est en pleine évolution

Les Chromebook et les Mac sont de plus en plus populaires au détriment de Windows. Selon une étude d’IDC, le système d’exploitation de Microsoft serait passé sous la barre des 80% des parts de marché pour la première fois depuis des décennies.

Depuis quelques années, les Chromebook ont le vent en poupe. Ces appareils reposant sur ChromeOS, bénéficient d’un fonctionnement simplifié et d’un prix moindre en comparaison aux appareils Windows. Ils permettent également de réduire la facture en termes de logiciel grâce à leur intégration à la suite gratuite Google Workspace en remplacement de la suite Office 365. Ils conviennent donc parfaitement à un usage peu exigeant tel que naviguer sur le web ou effectuer de la bureautique, à condition de pouvoir se contenter de la suite de Google. Les Chromebook sont donc des appareils de choix dans le milieu de l’éducation. En 2020, ils ont pleinement profité de la soudaine demande pour des appareils abordables permettant de suivre les cours à distance. La part de marché des Chromebook est ainsi passée de 5,3% au premier trimestre 2020 à 14,4% au quatrième trimestre, une croissance record.

Les Mac ont également conquis de nouveaux utilisateurs en 2020, entamant l’année avec 5,8% de parts de marché et terminant l’année avec 7,7%. Si cette croissance est bien moins signifiante, elle pourrait également présager un regain de popularité des Mac sur le plus long terme. Et pour cause, alors que les Mac étaient quasiment à l’abandon depuis 2016, Apple a récemment corrigé de nombreux défauts de ses appareils, et notamment le MacBook Air et le MacBook Pro. 

À l’origine, en 2019 et après 3 ans de déni, Apple a finalement abandonné son design de clavier papillon. Alors que ce dernier faisait l’objet de nombreuses plaintes dues à son mauvais fonctionnement, l’entreprise à la pomme s’entêtait de le conserver. Mais les vrais changements sont arrivés fin 2020, avec l’arrivée des puces M1 en remplacement des processeurs d’Intel. Ces dernières ont apporté un gain de performance inégalé jusqu’à présent tout en doublant l’autonomie des appareils. Une réelle révolution pour les Mac, qui sont soudainement passés des ordinateurs avec le moins bon rapport performance/prix du marché à l’un des meilleurs. Si le changement a impressionné la Tech sphère, il reste des points d’améliorations pour la firme de Cupertino. On peut notamment penser à la caméra en 720p, une résolution insuffisante à l’heure du télétravail, aux bordures de l’écran relativement épaisses, à la TouchBar des MacBook Pro, qui n’a toujours pas su trouver son audience, ou encore à l’absence de ports non-Thunderbolt des MacBook. Heureusement, un changement de design est prévu dans le courant de l’année, ce qui pourrait rendre les MacBook encore plus attrayants. Par ailleurs, l’entreprise doit encore apporter ses puces maisons à l’ensemble de sa gamme d’ordinateurs, et notamment à l’iMac.

Évidemment, cette croissance des Chromebook et des Mac se fait aux dépens de Windows, qui chute de 87,5% de parts de marché à 76,7%. Si Windows était autrefois le seul système d’exploitation grand public, en dehors de MacOS limité aux Mac, les choses sont en train d’évoluer. Désormais, pour un usage léger, un iPad peut suffire comme seul ordinateur tandis que les Chromebook sont idéals pour un usage bureautique nécessitant un clavier et un trackpad. Enfin, les Mac sont toujours plébiscités par la communauté des créatifs. En fin de compte, Windows s’impose comme une évidence uniquement pour les gamers ou les utilisateurs nécessitant des logiciels exclusivement sur le système d’exploitation de Microsoft. En bref, Windows ne présente que des désavantages pour un usage léger. Une faiblesse que Microsoft a bien réalisé et à laquelle elle compte remédier avec un nouveau système d’exploitation. Il s’agit de Windows 10X, initialement destiné à de futurs appareils à deux écrans, qui a été modifié pour se poser en concurrent aux Chromebook. Entre la croissance des Chromebook, l’évolution des iPad, le renouveau des Mac et le futur Windows 10X, il est difficile de prévoir le futur marché des ordinateurs. Néanmoins, une chose est sûre, la domination de Windows touche à sa fin, du moins dans le cadre d’un usage personnel, reste à voir si les entreprises suivront le pas.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article