MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Le gouvernement annonce un budget supplémentaire de 570 millions d’euros pour déployer la fibre sur l’ensemble du territoire d’ici 2022

Publié le: 17/02/2021  |  Par: Guide Informatique  
Le gouvernement annonce un budget supplémentaire de 570 millions d’euros pour déployer la fibre sur l’ensemble du territoire d’ici 2022

Le gouvernement a annoncé un budget supplémentaire de 570 millions d’euros afin d’accélérer le déploiement de la fibre optique. L’objectif annoncé est de garantir le très haut débit pour tous d’ici à 2022.

Avec cette rallonge de 570 millions d’euros, le budget public consenti par l’État pour mener à bien le déploiement du très haut débit s’élève désormais à 3,57 milliards d’euros. Une rallonge qui s’inscrit dans le plan de relance du gouvernement et qui fait suite à une année record avec 5 millions de prises FttH déployées.

Le Premier ministre Jean Castex a profité de cette annonce pour se féliciter des progrès réalisés jusqu’à présent : « Aujourd’hui, deux tiers des Français sont désormais couverts en très haut débit. Nous sommes devenus le premier pays d’Europe sur le déploiement de la fibre. Pour autant, grâce à France Relance, nous allons investir encore davantage. Pour mettre le numérique au service de la relance, ce sont près de 570 millions d’euros qui vont renforcer le plan THD. » Parmi ces 570 millions d’euros, 440 seront destinés aux réseaux d’initiative publique qui ne disposaient pas encore d’un projet financé pour la génération de la fibre à l’horizon 2025, afin de permettre la réalisation des projets portés par les collectivités locales dans les zones les plus rurales.

L’investissement supplémentaire de l’État est en réalité de 240 millions d’euros. Une somme injectée en complément des 300 millions d’euros redéployés en faveur de la couverture du territoire en fibre optique. À cela, s’ajoute les 30 millions d’euros votés en loi de finances rectificatives 2020. Par ailleurs, au-delà de l’investissement dans les réseaux d’initiative publique, le gouvernement va investir 150 millions d’euros dans un dispositif expérimental ayant pour objectif de surmonter les difficultés de raccordement à la fibre optique et assurer à tous un accès effectif à la fibre.

Dans le détail, 6,5 millions d’euros seront alloués au département Seine-et-Marne, 123 millions en Auvergne, 45 millions en Dordogne, 45 millions en Haute-Savoie, 46,3 millions dans la Manche, 5 millions dans le Doubs, 9,5 millions dans l’Aude, 6,5 millions dans la Sarthe, 16 millions dans le Cher et enfin 150 millions en Bretagne.

Si l’investissement est là, le travail l’est également. Alors que 5 millions de prises ont été déployées en 2020, 12 millions restent à déployer dans les deux ans à venir. Or, maintenant que les principales agglomérations sont couvertes, il est temps de raccorder les zones plus rurales, qui, par définition, sont plus dispersées. Ainsi, chacune des prises en zone rurale demanderait 3 fois plus de linéarité à déployer qu’en zone dense. Si l’objectif est réalisable, il faudra donc maintenir voir accélérer le rythme pour parvenir à l’atteindre.

Actuellement, 24 millions de prises sont raccordables au FttH sur l’ensemble du territoire. Ainsi, plus d’un abonné sur deux bénéficie d’une connexion à très haut débit, c’est-à-dire supérieur à 30Mb/s.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article