MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

La BCE veut lancer l’euro numérique pour 2026

Publié le: 24/01/2021  |  Par: Guide Informatique  
La BCE veut lancer l’euro numérique pour 2026

L’Union Européenne et la Banque centrale européenne sont décidées à avancer sur le sujet de l’euro numérique. Après avoir tiré les conclusions de la période de consultation citoyenne, Christine Lagarde a annoncé vouloir faire de l’euro numérique une réalité d’ici 2026.

Les moyens de paiement et les habitudes des consommateurs ne cessent d’évoluer. Au cours des cinq dernières années, le paiement sans contact s’est imposé comme la norme tandis que le paiement par smartphone ou montre connectée via les services Apple Pay, Google Pay et Samsung Pay est de plus en plus populaire. De son côté, l’argent liquide est particulièrement délaissé, notamment en temps de crise sanitaire.

Consciente de cette évolution, la Banque centrale européenne prépare l’avenir avec l’euro numérique. Cette nouvelle forme de l’euro doit permettre de répondre à des objectifs de sécurité, d’accessibilité et de robustesse. Une consultation citoyenne avait été commencée à ce sujet en octobre 2020. Cette dernière étant désormais terminé, la BCE a tenu une conférence économique virtuelle pour en présenter les résultats. Chacun des quelques 8 221 était libre d’évoquer les éléments qui lui semblaient importants dans le développement d’une monnaie digitale. Pour 41% des répondants, la confidentialité est l’élément le plus important de ce futur euro numérique. En effet, les européens s’inquiètent de voir l’ensemble de leurs dépenses être traquées dans un registre comme ce sera le cas en Chine avec le yuan numérique. Second point, la sécurité est un élément très important pour 17% des participants. Enfin, certains souhaitent que cette monnaie numérique soit disponible dans l’ensemble de l’Union Européenne et non seulement dans la zone euro. Un rapport plus approfondi sera disponible plus tard dans l’année afin de tirer toutes les conclusions de cette consultation. Pour l’heure, Christine Lagarde a annoncé que la mise en circulation est prévue pour 2026. Elle a également ajouté que cette nouvelle monnaie se présentera comme des billets de banque mais sous forme numérique.

Les experts de la BCE et de 19 banques centrales nationales de pays membres ont également mené leurs propres réflexions. Pour eux, l’euro numérique se fait chaque jour de plus en plus désirer avec l’abandon de la monnaie liquide. Ce changement dans le comportement des citoyens européens ouvrent la porte à des nouvelles monnaies numériques. On peut notamment penser à Libra devenue Diem, le projet de monnaie virtuelle mené par Facebook. Ces nouvelles monnaies posent la question de la souveraineté économique des pays. En effet, une monnaie privée pourrait parvenir à concurrencer les monnaies des États. Pour les experts de la BCE, cela soulève des « préoccupations réglementaires et des risques pour la stabilité financière et la protection des consommateurs ». La BCE semble donc décider de prendre les devants avec son propre euro numérique avant de se retrouver dépassée par les acteurs privés, mais également par les autres États dans la course à la monnaie numérique, comme la Chine et le Japon.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article