MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Google ajoute de la profondeur à la réalité augmentée

Publié le: 21/01/2020  |  Par: Guide Informatique  
Google ajoute de la profondeur à la réalité augmentée

La réalité augmentée (AR) fait parler d’elle depuis près d’une décennie. Les GAFA n’ont cessé d’affirmer leur espoir pour la technologie. Pour eux, elle a le potentiel de changer notre façon d’interagir avec le monde. Apple insiste en abordant le sujet à chacune de ces présentations de nouvel iPhone. Facebook a racheté Oculus, une entreprise produisant des casques de réalité virtuelle dédiés aux jeux vidéo.

Pourtant, jusqu’à présent la réalité augmentée n’a pas su convaincre l’opinion générale. Son plus grand succès n’est autre que Pokémon Go. Ce jeu pour smartphone avait été un phénomène planétaire pendant les mois suivants son lancement en juillet 2016. Mais après l’excitation de la nouveauté le jeu est tombé dans l’oubli. Depuis, la réalité augmentée n’a pas connu d’autre succès. Certaines entreprises tentent de l’utiliser. Par exemple, IKEA propose une application permettant de voir comment rendrait ses meubles chez soi. Mais l’expérience n’est pas optimale. Cela en grande partie car il faut voir le résultat à travers l’écran de son smartphone plutôt que de regarder directement l’emplacement du meuble. Pour cela il faudrait utiliser un casque de réalité virtuelle mais peu de personnes sont intéressées pour en acheter un étant donné le prix élevé tant que ces applications ne sont pas plus concrètes et nombreuses. C’est là l’un des problèmes majeurs de l’AR : en dehors de quelques jeux vidéo nous ne savons pas quoi en faire et les entreprises qui la vante ne semblent pas en savoir plus.

Mais ce n’est pas le seul problème : la technologie n’est pas encore au point. Par exemple, l’application d’IKEA est capable de reconnaître les proportions pour faire apparaître un objet dans les bonnes dimensions mais elle ne peut pas faire beaucoup mieux. Heureusement, Google a discrètement travaillé sur le sujet pour permettre une réalité augmentée beaucoup plus réaliste. Le géant américain est parvenu à développer Death API, ce dernier est capable de reconnaître la profondeur des champs. Grâce à cela il est désormais possible de réaliser des occlusions. Par exemple, si un chat affiché par la réalité virtuelle est partiellement derrière un meuble, seule la partie à découvert apparaîtra. Cette amélioration majeure rapproche plus que jamais l’AR de la réalité. Cette première amélioration a déjà été publiée par Google, mais ce n’est pas la seule sur laquelle travaille l’entreprise. En effet, elle est également parvenue à faire interagir les objets AR avec le monde réel. Par exemple, un ballon en réalité augmenté peut rebondir sur une chaise. Là encore c’est une amélioration majeure par rapport à la réalité augmentée actuelle qui ne consiste qu’à poser un objet à un endroit donné à la bonne échelle.

Enfin, Google a développé un mini-jeu pour smartphone mettant en avant ses innovations. Dans ce dernier le joueur et un robot se livre à une bataille en se lançant de la nourriture. Il est possible de se cacher derrière les meubles et la nourriture rebondit ou s’écrase sur les murs. C’est donc un usage bien plus poussé de la réalité virtuelle que celui qu’en fait Pokémon Go.

Les innovations de Google nous rapprochent encore un peu plus d’une démocratisation de la réalité virtuelle, reste à savoir ce que nous allons en faire.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article