MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Facebook s’attaque aux mesures anti tracking d’Apple dans iOS14

Publié le: 15/09/2020  |  Par: Guide Informatique  
Facebook s’attaque aux mesures anti tracking d’Apple dans iOS14

Facebook critique les mesures anti tracking mises en place par Apple dans iOS14. Le réseau social estime que les annonceurs pourraient voir leurs revenus provenant des iPhones être divisés par deux.


Facebook a récemment fait part de ses inquiétudes face à une nouvelle fonctionnalité d’iOS 14, la prochaine version du système d’exploitation de l’iPhone dévoilait en juin dernier. L’enjeu du débat, une nouvelle notification forçant les développeurs à demander l’autorisation des utilisateurs à traquer leur activité à travers les applications. Jusqu’à présent, les développeurs pouvaient traquer les internautes grâce à l’identifiant pour les annonceurs, un identifiant unique à chaque appareil conçu par Apple pour permettre aux annonceurs de traquer les internautes de façon anonyme. Avec ce nouveau changement, il sera encore plus difficile pour les annonceurs de continuer leur tracking.


Facebook dénonce le vocabulaire utilisé dans la notification. En effet, pour la firme de Mark Zuckerberg le terme tracking est très stigmatisant et risque de faire peur alors aux utilisateurs. Elle explique ainsi que son réseau de publicité Audience Network risque d’être lourdement touché puisque ce dernier repose sur le tracking à travers les applications. Puisque le tracking sera moins précis après ce changement, les publicités seront moins personnalisées et donc moins efficace. Facebook a effectué des tests pour vérifier l’ampleur des dégâts, avec des publicités non personnalisées les revenus des annonceurs ont diminués de plus de 50%. La firme est allée jusqu’à dire qu’iOS14 pourrait causer la mort d’Audience Network.


On pourrait se demander pourquoi Facebook s’attend à ce que l’on prenne sa défense. En réalité, le réseau social explique qu’il a déjà des profils très détaillés des utilisateurs de Facebook et d’Instagram et ne sera donc que peu touché par ce changement. En revanche, ses partenaires développeurs et annonceurs risquent d’être gravement touchés, et ce, alors que la situation économique est déjà difficile dans ce contexte de COVID-19. Facebook encourage donc le dialogue entre Apple et les différents partis pris. En effet, l’entreprise considère que des changements avec un tel impact sur l’écosystème des développeurs ne devraient pas être décidés par un seul acteur.


Si cette nouvelle fonctionnalité devait initialement arriver dès septembre avec iOS14, Apple a finalement décidé de laisser aux développeurs jusque 2021 pour faire les changements nécessaires. La firme de Cupertino se pose ainsi une fois de plus en championne du respect de la vie privée. Une thématique dont elle a fait un argument de ventes avec plusieurs spots publicitaires mettant en avant les avantages de l’iPhone dans ce domaine.

Actualités dans la même thématique ...

Et si les passionnés d’imprimante 3D pouvaient utiliser leurs équipements pour produire des pâtisseries ? C’est l’objectif que s’est fixée Marine Coré-Baillais, professionnelle de l’impression 3D industrielle et diplômée en pâtisserie ...

Réagir à cet article