MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Des IA pour lutter contre la désinformation

Publié le: 23/12/2020  |  Par: Guide Informatique  
Des IA pour lutter contre la désinformation

Des chercheurs ont conçu un outil permettant de détecter les sites diffusant de fausses informations. Il s’agit d’une intelligence artificielle scannant en permanence le web. Les chercheurs espèrent ainsi contribuer au combat contre les fake news.

La désinformation est un problème bien connu. Si le phénomène n’est pas nouveau, internet a fortement amplifié le phénomène. Les réseaux sociaux offrent une plateforme à chacun pour répandre de fausses informations. Leurs algorithmes favorisent les contenus engageants, ce qui joue en faveur des fausses informations. Par ailleurs, le format court des posts sur les réseaux sociaux a habitué les individus à voir des informations sans aucune source citée. Ainsi, il est désormais simple pour une personne mal intentionnée de répandre de fausses informations afin d’influencer l’opinion publique.

Des chercheurs de l’Université de Californie, de Cornell et de Berkeley ont collaboré afin de concevoir une intelligence artificielle pour lutter contre ce phénomène. Cette dernière est basée sur l’apprentissage automatique.Elle est capable de repérer les adresses web douteuses, d’analyser les données d’enregistrement des domaines web ainsi que l’identité des personnes les ayant enregistrées. Par exemple, si un domaine communique une information sur un événement juste après le dit événement, il y a de fortes chances pour qu’il relaie de fausses informations. Dans ce cas, l’intelligence artificielle va le détecter et le signaler comme trompeur.

Cette intelligence artificielle semble être très fiable. Lors de la période d’essai, elle a obtenu un taux de réussite de 92% dans la détection des fake news. Elle pourrait donc devenir un outil de taille dans la lutte contre la désinformation. Son rôle reste toutefois limité puisqu’il permet uniquement de détecter les domaines web susceptibles de partager de fausses informations. Hors, la plupart des fake news sont communiquées directement sur les réseaux sociaux. C’est pourquoi, il est essentiel que ces derniers modèrent efficacement leur contenu. 

Pour les aider, des chercheurs de l’Université d’Etat de l’Arizona ont conçu une autre intelligence artificielle. Cette dernière analyse les interactions d’un utilisateur sur les réseaux sociaux afin de détecter les comptes d’individus mal intentionnés. Ces derniers conservent souvent le même compte afin de construire leur audience et assurer la vitalité de leurs publications. Détecter ces comptes rapidement permettrait de freiner la diffusion des fake news. Pour le moment, l’outil est parvenu à détecter entre 75 et 87% de ces comptes. Les chercheurs vont poursuivre leurs tests afin d’améliorer leur modèle qui s’appuie sur les données de 23 865 utilisateurs et qui pourrait, à terme, envisager être adopté par les réseaux sociaux eux-mêmes.

La fausse information est devenue une affaire de technologie pouvant influencer les décisions de l’Homme. Aujourd’hui se joue une bataille entre les algorithmes des réseaux sociaux ou de Google qui donnent de la visibilité aux fakes news contre d’autres algorithmes qui cherchent à débusquer ces fausses informations. 

Heureusement, ces derniers vont devenir de plus en plus performants avec le temps et tout laisse à penser qu’ils gagneront la bataille.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article