MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Boston Dynamics et Otto Motors s’allient pour révolutionner les entrepôts

Publié le: 12/03/2020  |  Par: Guide Informatique  
Boston Dynamics et Otto Motors s’allient pour révolutionner les entrepôts

Boston Dynamics a annoncé un partenariat avec Otto Motors, une entreprise spécialisée dans les robots à usage industrielle. Les deux firmes américaines ont combiné leurs solutions respectives pour concevoir une chaîne de travail robotique pouvant remplacer le travail de l’Homme dans les entrepôts.

Les solutions en question sont Handle, le robot logistique de Boston Dynamics, et la plateforme mobile d’Otto Motors, OTTO 1500. Handle est capable de charger et décharger les plateformes en se déplaçant sur des roues et en attrapant les boîtes avec son bras mécanique équipé d’un système de succion. OTTO 1500, quant à lui, est une plateforme mobile pouvant transporter les objets d’un point A à un point B.

Dans une vidéo postée sur la chaîne YouTube de Boston Dynamics, on peut voir le robot Handle prendre des cartons dans une zone de l’entrepôt et les déposer sur la plateforme robotique OTTO 1500. Une fois le chargement terminé, OTTO 1500 emmène les boîtes à une autre section de l’entrepôt. Tout le processus est effectué sans l’intervention de l’Homme. Les robots sont capables par eux même de savoir quelles boîtes ils doivent transporter et quand ils doivent s’arrêter. Pour le moment, le processus est imparfait. Les robots sont relativement lents, Handle ne peut déplacer que 360 boîtes par heure. C’est une vitesse largement inférieure à celle de l’Homme. Toutefois, Handle et OTTO 1500 sont capables de déplacer les boîtes de façon très régulière, évitant ainsi de les abîmer là où l’Homme pourrait endommager quelques boîtes pour aller plus vite.

L’année dernière, Boston Dynamics avait affirmé sa volonté de développer des solutions robotiques flexibles et mobiles pour les entrepôts en présentant le robot Handle et le système de vision Pick. Ce dernier utilise le deep-learning pour construire une perception virtuelle de son environnement en 3D afin de localiser avec précision des objets dans un environnement défavorable. Le robot Handle quant à lui, peut agripper des objets jusqu’à trois mètres de hauteur et d’un poids maximum de 15kg. Après avoir passé de nombreux tests dans les entrepôts de Boston Dynamics, il collabore désormais avec Otto Motors pour concevoir l’avenir de l’automatisation dans les entrepôts.

Kevin Blankespoor, vice-président de l’ingénierie produit chez Boston Dynamics, a commenté ce nouveau projet : « Nous avons réussi à démontrer qu’une flotte de robots hétérogène peut être utilisée dans un centre de distribution pour apporter une solution d’automatisation plus flexible ». Il poursuit « pour atteindre l’efficacité que nos clients attendent de nous, nous allons continuer d’améliorer les capacités d’Handle et optimiser ses interactions avec les autres robots tels que OTTO 1500 pour l’utilisation en entrepôt. »

Boston Dynamics est très connu pour ses vidéos virales figurant des robots effectuant des chorégraphies de danse ou transportant un camion. Malgré tout, l’entreprise n’a commencé à présenter des usages concrets à ses robots que récemment. Il y a peu, l’entreprise avait commencé à commercialiser Spot, son robot quadripède, aux entreprises et services publiques souhaitant l’essayer. Après avoir été essayé par la police du Massachusetts, ce dernier est désormais utilisé par la firme pétrolière Aker BP pour patrouiller sur un site de forage dans la mer de Norvège.

Actualités dans la même thématique ...

Après Google, c’est au tour de Nvidia de se lancer dans le cloud gaming. Cette technologie permet de jouer à des jeux vidéo depuis n’importe quel appareil en se connectant via le cloud à un ordinateur exécutant le jeu. Il est ainsi possible de jouer à des jeux ...

Réagir à cet article