MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Retour d’expérience Edilians (ex Imerys Toiture) : 90 à 95 % des projets de la DSI orientés “métiers”

Publié le: 29/04/2019  |  Mis à jour le: 07/05/2019  |  Par: Guide Informatique  
Retour d’expérience Edilians (ex Imerys Toiture) : 90 à 95 % des projets de la DSI orientés “métiers”

Leader français des tuiles terre cuite, spécialiste des solutions pour les toitures et les façades, Edilians (ex IMERYS Toiture) compte 1 000 salariés, 14 usines, 1 site dépôt et une présence sur plus de 3 800 points de vente à travers le territoire. Pour répondre aux différents challenges auxquels l’entreprise fait face, sa DSI a pris la décision d’orienter la majeure partie de ses activités autour des besoins métiers. La recherche d’une solution logicielle transversale et agile a alors mené à la découverte de Gathering Tools. Aujourd’hui, son implémentation au sein d’Edilians s’étend dans les différents départements.

Retour sur les besoins de la DSI et les avantages de Gathering Tools avec les témoignages de Sylvain Moreau, DSI et Sylvain Baduel, Responsable BI chez Edilians.

Quelles problématiques rencontrez-vous à la DSI ?

Sylvain Moreau, DSI : « La DSI d’Edilians, que je dirige depuis 2007, travaille véritablement main dans la main avec le métier Business Intelligence. En effet, en tant que membres de la DSI, nous partageons les mêmes objectifs en termes d’urbanisation du SI et de data management. Nous évoluons dans un secteur industriel où les processus Excel et les opérations de ressaisie sont légion. Ce contexte n’est pas propice à l’obtention de données de qualité et donc à la construction d’indicateurs stratégiques fiables.

Par ailleurs, les opérations Excel sont souvent synonymes de perte de temps, du côté des métiers comme du nôtre. Prenons le cas de l’élaboration de matrices budgétaires : nous demandons aux contrôleurs de gestion d’entrer des données financières dans des formulaires Excel. Nous devons ensuite les intégrer dans notre logiciel BI. Si un fichier Excel est modifié, tout le processus est à reprendre… Cette notion d’intégration de données est très consommatrice de temps - et donc d’argent - et sans grande valeur ajoutée. Nous avons alors cherché une solution pour améliorer ces différents processus. »

La solution trouvée, Gathering Tools, vous aide à fiabiliser vos processus, pouvez-vous nous en dire plus ?

Sylvain Baduel, Responsable BI : « Gathering Tools (GT) a deux énormes avantages. Le premier est que les temps de développement d’une application métier sont la plupart du temps très courts, à peine quelques jours/hommes. Comparé au développement d’outils sur-mesure ou à l’intégration et au paramétrage d’applications métiers dédiées, nous gagnons vraiment en réactivité ! Le second est que la solution nécessite peu d'accompagnement des métiers car elle reprend les formulaires Excel à l’identique ou presque... Les différences ne sont pas ou peu visibles pour l’utilisateur final. Elles concernent principalement la sécurisation et la fiabilisation des workflows. Bien sûr, il est possible d’aller plus loin en ajoutant des étapes de validation ou une gestion des droits. C’est d’ailleurs ce qui nous a séduit. »

Sylvain Moreau, DSI : « Grâce à GT, nous sommes en mesure de décommissionner certains de nos logiciels, notamment les portails web “maison” que nous avions élaborés il y a quelques années. Cela nous permet d’alléger notre SI et bien sûr de diminuer nos coûts. De plus, les avantages cités précédemment par Sylvain Baduel nous permettent de grandement gagner en réactivité dans nos réponses apportées aux métiers. Nous pouvons capitaliser sur l’expertise des métiers en récupérant leurs processus Excel, en les améliorant et en les connectant au SI, le tout très rapidement. C’est un point clé car nous sommes très sollicités. »

Comment avez-vous modifié la vision qu’ont les métiers de la DSI ?

Sylvain Moreau, DSI : « Notre positionnement chez Edilians est assez novateur. Nous avons décidé de changer cette vision “boîte noire” de la DSI que pouvait avoir les métiers. Nous nous sommes immergés dans les départements afin de mieux comprendre leurs besoins et avons donc développé une couche “service” très importante. Désormais 90 à 95 % de nos projets sont orientés métiers. Cette évolution est très positive, les différents départements nous considèrent maintenant comme un partenaire de leur efficacité opérationnelle. Ils viennent nous voir lorsqu’ils ont un besoin, plutôt que de “bricoler” une solution eux-même et alimenter le shadow IT. Le seul inconvénient à tout cela est que nous débordons de demandes et qu’il est difficile de répondre rapidement à chacune d’entre elles. Même si GT ne résout pas tout, c’est donc clairement une aide précieuse ! »

Sylvain Baduel, Responsable BI : « Pour nous, déployer GT au sein d’Edilians, c’est aussi le moyen de ramener le savoir au sein du SI. Une fois qu’un processus GT est déployé, nous avons la main sur les workflows. Les données sont transférées directement dans nos ‘datawarehouse’. C’est, d’une part, l’assurance de ne plus dépendre d’une personne pour le maintien d’un fichier Excel et, d’autre part, l’occasion de récupérer beaucoup plus de données qu’auparavant. Nous pouvons alors mieux alimenter nos logiciels de BI et de data visualisation. Nous gagnons également énormément de temps puisque nous n’avons plus à opérer d’intégration à la main. Le succès pour la DSI et le pôle décisionnel est tel que nous avons pour projet d’établir un catalogue d’applications GT à mettre à disposition des métiers, afin de diffuser encore plus les bénéfices de la solution chez Edilians... »

Autres avis d'Experts ...

Quand ils ont besoin d'interagir avec les marques, les clients veulent désormais utiliser les mêmes outils qu’ils utilisent quotidiennement pour leurs communications personnelles. Alors qu’ils s’appuient moins sur les appels vocaux mais de plus en plus sur le messaging, les réseaux ...

Réagir à cet article