MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Augmenter les ventes digitales : un impératif pour les banques

Publié le: 18/12/2018  |  Par: Roger Lecocq, Directeur Ventes France & Benelux d'Avoka  
Augmenter les ventes digitales : un impératif pour les banques

Le parcours des clients bancaires est généralement bien renseigné avec des informations provenant de nombreuses sources, de la sensibilisation jusqu’aux services associés au compte. Cependant, quelle que soit la qualité du marketing d’une banque, une rupture doit s’opérer pour passer du statut de prospect à celui de client en ligne. C’est ce qu’on appelle les ventes digitales.

Les résultats du dernier rapport annuel publié par Avoka révèlent que les banques ont progressé rapidement sur certains fronts par rapport à l’année écoulée, mais de nombreuses opportunités de se différencier grâce aux ventes digitales subsistent. Pour les banques qui n’ont pas encore mis en ligne tous leurs produits, les nouvelles données révèlent que cette action est devenue une nécessité concurrentielle.

Les faits saillants de ce rapport sont les suivants :

- En 2017, les banques ont doublé leur progression

Les progrès réalisés en 2016 ont été lents, les grandes banques n’étant toujours pas engagées dans une vaste transformation pour des ventes digitales. Les résultats de 2017 montrent que les ventes digitales ont quasiment doublé, avec une croissance de 82% par rapport à l’année précédente.

- L’expérience client digitale s’est améliorée de manière significative

La matrice de maturité des ventes digitales, qui représente à la fois la quantité des produits proposés et la qualité de l’expérience client, montre qu’à présent ? des produits bancaires personnels cotés se situent dans les quadrants supérieurs, reflétant des expériences de meilleure qualité.

- Les services bancaires aux entreprises font un bond en avant

Bien qu’encore loin derrière la Gestion des Particuliers et du Patrimoine, les ventes en ligne de services bancaires aux entreprises se sont réveillées, avec une augmentation mondiale de 300%. La course est lancée.

 - Le mobile privilégié face au PC

Le mobile a également fait un grand pas en avant, en comblant son écart avec l’ouverture de compte sur PC qui était de l’ordre de 50% ou plus dans des études antérieures. Aujourd’hui, cet écart est réduit à 20%.

 

Pour les banques qui n’ont pas encore entrepris la démarche d’avoir tous leurs produits bancaires personnels activés sur mobile, l’écart avec les leaders se creuse. Les établissements de toutes tailles qui n’ont pas de stratégie de vente digitale pour toute leur gamme de produits se retrouvent maintenant désavantagés sur un plan compétitif. Donner aux clients la possibilité d’utiliser un mobile pour l’ouverture d’un compte en ligne est impératif pour répondre à leurs besoins croissants en matière de transactions simples et sans friction.

 

Conclusion

Dans le rapport d’Avoka, on constate une amélioration spectaculaire concernant les capacités de ventes digitales des banques au cours de l’année écoulée. Cependant, il reste encore beaucoup à faire. Les services bancaires aux entreprises représentent plus particulièrement la prochaine étape pour les banques, car elles cherchent à offrir des expériences d’ouverture de compte conviviales et sans friction. La mise en œuvre de processus de vente digitales efficaces dans ce domaine sera une tâche essentielle pour les banques dans la période à venir.

 

Pour plus de détails, télécharger le rapport complet ici

 

 

Autres avis d'Experts ...

Réagir à cet article