MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Un nouveau projet de loi américain pourrait mettre à mal le business model de Google

Publié le: 29/06/2022  |  Par: Guide Informatique  
Un nouveau projet de loi américain pourrait mettre à mal le business model de Google

Un projet de loi américain pourrait entraîner le démantèlement de l’activité technologie publicitaire de Google et de Meta. Le Wall Street Journal présente ce projet comme l’une des propositions législatives les plus agressives circulant au Congrès et visant à limiter le pouvoir des grandes entreprises technologiques.

Ce projet de loi bipartisan a été déposé par des sénateurs de la sous-commission judiciaire de l’antitrust. Il s’agit du républicain Mike Lee, de la présidente démocrate de la sous-commission Amy Klobuchar, du démocrate Richard Blumenthal et du républicain Ted Cruz.

Ce projet vise à lutter contre les conflits d’intérêts du secteur de la publicité numérique. Le principal concerné n’est autre que Google, à qui il est souvent reproché d’être présent à l’ensemble des étapes des enchères publicitaires. Non seulement l’entreprise gère ces enchères, elle propose également des outils visant à aider les tiers à acheter et vendre des publicités. Cette situation a déjà valu à l’entreprise une poursuite antitrust aux Etats-Unis, déclenchée en 2020, tandis que la Commission Européenne réfléchit à attaquer la firme sur ce point.

Le républicain Mike Lee a expliqué : « Lorsque Google est à la fois vendeur et acheteur et qu’il gère un marché d’échange, il bénéficie d’un avantage injuste et indu sur le marché, qui ne reflète pas nécessairement la valeur qu’il apporte ». En réponse à cette attaque, Google a déclaré que ses outils et ceux de ses concurrents “aident les sites Web et les applications américaines à financer leur contenu et à favoriser leur croissance tout en protégeant les utilisateurs contre les risques associés à des annonces trompeuses et à la confidentialité”. L’entreprise affirme par ailleurs que la suppression de ces outils nuirait aux éditeurs et aux annonceurs qui seraient contraints de réduire la qualité des annonces et de créer de nouveaux risques associés à la confidentialité. Les conséquences de ce projet de loi pourraient être désastreuses pour Google. Les revenus publicitaires représentent 80% du chiffre d’affaires de l’entreprise. Meta pourrait également être concerné par ce projet.

En parallèle, un autre projet de loi doit être présenté à la Chambre des représentants afin de moderniser les lois concurrentielles du pays. En effet, ces dernières sont basées sur des textes remontant  à 1890 et 1914 dont la dernière mise à jour remonte à 1970. Nombre d’américains, dont Lina Khan, présidente de la Federal Trade Commission, juge donc ces lois dépassées. En effet, elles se focalisent avant tout sur l’impact des prix pour le consommateur tout en ignorant la domination d’entreprises s’appuyant en grande partie sur des services gratuits, comme la plupart des géants de la Tech. Cependant, et en dépit de nombreuses propositions, ce projet ne parvient pour le moment pas à aboutir.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article