MENU
THEMES

Evénements à venir:
PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Un nouveau data center pour la ville de Paris

Publié le: 12/06/2019  |  Par: Guide Informatique  
Un nouveau data center pour la ville de Paris

Après l’annonce des deux nouveaux data centers d’Orange, c’est la capitale française Paris qui communique l’inauguration de son premier data center, situé porte de la Chapelle dans le 18e arrondissement le 28 mai dernier, et ainsi le déménagement de ses données numériques (effectué habituellement tous les 4 ans). Les élus de la mairie de Paris ont décidé d’arrêter leur collaboration avec des fournisseurs tiers et de ne plus leur confier leurs données. Il s’agit d’un point important concernant la sécurité des informations et les pannes liées au système. Maintenant, la ville maîtrise toutes les décisions liées à la technologie, à l’innovation, et à la data (notamment le stockage et l’exploitation des informations). En effet, le data center héberge toutes les applications et logiciels maniés par Paris et ses employés, sans oublier la data émise par les services de la ville et utilisée par les parisiens.  

Priorité à la sécurité

Avec des procédés externes, de multiples personnes pouvaient avoir accès aux données. Aujourd’hui, la data est mieux assurée et sécurisée grâce à l’internalisation des informations. En effet, seuls les employés de la mairie de Paris ou les individus autorisés y ont accès. Et le data center appartient à la ville.  

De moins en moins d’interruptions possibles

Les équipements ont été installés en double dans le but de minimiser toute potentielle arrivée de pannes. Deux centrales nucléaires différentes sustentent l’ensemble des appareils du data center. Également, un générateur de secours existe pour des cas extrêmes et permet un fonctionnement normal d’une semaine.   

Un gain économique substantiel

L’ensemble des procédés et de ces nouvelles installations coûte 16 millions d’euros à la ville. Il s’agit de dépenses considérables. Toutefois, ce nouveau système interne est bien à l’origine d’un large gain économique dû aux nombreux prestataires antérieurs, aux diverses migrations de la data, aux différents hébergements à payer etc. Par ailleurs, l’ensemble de l’espace du data center de Paris n’est pas entièrement utilisé (seulement 15% de la surface est occupée). L’étendue vacante est alors proposée à la location pour d’autres sociétés. Cela permet à la ville de recevoir un revenu supplémentaire lié au loyer, ainsi qu’un retour sur investissement. En ce sens, Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la mairie de Paris, informe que les 16 millions d’euros seront rentabilisés en 8 ans.    

Vers une économie durable et responsable

Lors de la réalisation du data center, l’accent a été porté sur l’énergie, sa consommation et les économies envisageables. La chaleur émergeant des équipements du data center est reversée et alimente les installations environnantes (du chauffage pour les habitations ou pour l’agriculture avec des serres installées sur le toit du data center). De cette façon, on qualifie l’installation innovante de la ville de Paris de durable et responsable.    

Paris inaugure son premier data center. L’innovation apporte de nombreux avantages, notamment en termes de sécurité. En ce sens, la capitale de France se veut responsable, à l’origine des nouveautés technologiques et s’impose au sein d’un cadre convoité de nos jours.

Actualités dans la même thématique ...

C’est durant la 2e semaine de juin 2019 que la Chine ouvre sa nouvelle plateforme et son nouveau concept de bourse à Shanghai. Elle est actuellement perçue comme un grand pas pour les réformes financières du pays. En effet, il s’agit d’une bourse électronique, ressemblant ...

Réagir à cet article