MENU
THEMES

Un avenir sans écran

Publié le: 12/09/2017  |  Par: Guide Informatique  
Un avenir sans écran

Dans un de ses derniers rapports concernant l’intelligence artificielle, Accenture prévoit que l’avenir de l’informatique des prochaines années se fera sans écran. En effet, le développement fulgurent de l’intelligence artificielle dans les interfaces utilisateurs et de l’expérience utilisateur, tels que les assistants vocaux, ne font que corroborer la perspective d’un futur informatique dépourvu d’écrans.

Ce rapport fait état de trois changements majeurs à venir pour les dix prochaines années :

1) Dans cinq ans, plus de la moitié de vos clients sélectionnera vos services en fonction de votre IA (Intelligence Artificielle) plutôt que de votre marque traditionnelle.

2) Dans sept ans, la plupart des interfaces n'auront pas d'écran et seront intégrées aux tâches quotidiennes.

3) Dans 10 ans, les assistants numériques seront tellement répandus qu'ils garderont les employés productifs 24/7/365, fonctionnant en arrière-plan pour les interactions sur le lieu de travail, comme la création de résumés vidéo juste après une réunion importante.

Comment les entreprises devraient se préparer aux changements à venir ?

Accenture préconise aux entreprises de :

·         Analyser leurs canaux de communications existants et de voir comment ceux-ci peuvent être améliorés grâce à l’intelligence artificielle,

·         Étudier les rapports entre les employés et les clients et les interroger quant à ce qui peut être amélioré au moyen de l’intelligence artificielle,

·         Concevoir de nouvelles interfaces sans écran et d’imaginer de nouveaux canaux permettant des conversations multidimensionnelles.

Pour consulter le rapport au complet : https://www.accenture.com/us-en/insight-disruptive-technology-trends-2017

Actualités dans la même thématique ...

  Le gouvernement français entend bien lutter contre l'obsolescence programmée qui semble envahir la majorité de nos appareils électriques. En effet, un projet de loi vise à instaurer un "indice de réparabilité" sur l'ensemble de ces objets à partir du ...

Réagir à cet article