MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Twitter révèle sa politique de lutte contre la désinformation

Publié le: 24/06/2022  |  Par: Guide Informatique  
Twitter révèle sa politique de lutte contre la désinformation

Twitter révèle sa nouvelle politique visant à lutter contre la désinformation. L’objectif premier est d’informer les utilisateurs plus efficacement en temps de crise au sujet des différentes fausses informations auxquelles ils pourraient être exposés.

Soucieux de lutter contre la désinformation, un phénomène amplifié par les réseaux sociaux, Twitter a révélé sa nouvelle politique en la matière. Ainsi, l’oiseau bleu veut limiter la propagation des fake news, défendre les communautés les plus vulnérables et aider les institutions luttant contre le partage d’allégations trompeuses. Pour ce faire, il va notamment afficher des avertissements sur certains tweets jugés trompeurs. Ces tweets seront masqués et ne pourront être consultés par les utilisateurs qu’après avoir cliqué sur un bouton dédié. Par ailleurs, les commentaires, likes et retweets seront désactivés pour ces tweets, ce qui va considérablement limiter leur portée. Et pour aller encore plus loin, ils seront pénalisés par l’algorithme de la plateforme.

De telles mesures peuvent fortement réduire la capacité de certaines personnes à s’exprimer. Il est donc impératif de s’assurer qu’elles soient utilisées correctement. Pour ce faire, Twitter vérifiera les informations contenues dans les tweets problématiques à l’aide d’organisations humanitaires, de journalistes, de groupes de surveillance des conflits, etc… Par ailleurs, le réseau a listé les différents cas dans lesquels un tweet pourrait être considéré comme trompeur :

•   S’il publie de fausses informations concernant la réponse de la communauté internationale, les sanctions, les actions défensives ou les opérations humanitaires;

•   S’il publie de fausses allégations concernant le recours à la force, les incursions dans la souveraineté territoriale, ou autour de l’utilisation d’armes;

•   S’il présente une fausse couverture ou un faux compte rendu d’un événement;

•   S’il publie de fausses allégations de crimes de guerre ou d’atrocités de masse contre des populations spécifiques;

•   S’il donne des informations qui décrivent mal les conditions sur le terrain au fur et à mesure que le conflit évolue;

Twitter se focalise dans un premier temps sur le cas du conflit ukrainien. Par ailleurs, cette nouvelle règle ne concerne pour l’instant que les comptes suffisamment importants pour influencer une grande communauté. Yoel Roth, responsable de la sécurité et de l’intégrité du réseau social, a expliqué dans un article de blog : « la modération de contenus est bien plus complexe que de simplement choisir entre laisser un contenu en ligne ou le retirer. Nous avons élargi notre champ d’action autant que possible afin de nous assurer que les mesures soient proportionnelles à la gravité du préjudice potentiel ».

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article