MENU
THEMES

Evénements à venir:
PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Toucher, ressentir, le robot s’humanise

Publié le: 19/06/2019  |  Par: Guide Informatique  
Toucher, ressentir, le robot s’humanise

Au grand Massachusetts Institute of Technology (MIT) aux Etats-Unis, une équipe de chercheurs travaille sur le déploiement d’un gant spécial : un gant adressé aux robots. En effet, il permettrait à ces machines de ressentir et de découvrir le sens du toucher, comme les êtres humains. Ces derniers manipulent les objets facilement, mais les robots eux n’éprouvent rien, enfin pour l’instant.  

La sensation du toucher

Les chercheurs spécialisés dans l’Intelligence Artificielle (IA) ont toujours de nouvelles idées. Grâce à 548 capteurs et 64 électrodes connectées en réseaux, la technologie de ce gant permettrait à tout robot de ressentir réellement le toucher. Il s’agit d’un tout nouvel axe de travail, peu étudié auparavant. En effet, de nombreuses innovations existent au niveau de l’image, ou encore de la parole avec les assistants vocaux. Mais aucun algorithme autour de la data tactile n’a jamais fait surface. En effet, le sens du toucher est difficile à reproduire car nos mains humaines sont composées de nombreux signaux connectés à notre cerveau : il envoie les informations nécessaires pour réaliser un mouvement.  

Une main humaine pour les robots

Les nombreux capteurs et électrodes utilisés permettent d’accéder aux informations nécessaires pour comprendre comment nos capacités tactiles fonctionnent. L’objectif de cette équipe du laboratoire d’IA est d’assimiler et apprendre toutes les particularités de la préhension (aptitude à saisir avec ses doigts).  

La grande étude

Les experts ont mis en place de multiples tests et observations afin de comprendre véritablement les ressentis des différents touchers. Il s’agit d’observer et analyser les mouvements effectués par notre main selon des objets de la vie quotidienne. Les capteurs calculent et mémorisent la pression exercée par l’organe. Selon les mesures prises, des algorithmes déterminent l’objet exact présent dans la main. Également, les robots sont en mesure d’estimer le poids de l’objet en question.  

Les avantages de cette nouvelle fonctionnalité pour l’humain

Une fois intériorisés par le gant, les sensations et les ressentis tactiles sont appris aux robots. Ce phénomène peut alors engendrer quelques changements. En effet, les inventions robotiques pourraient réaliser toute sorte de tâches manuelles, notamment celles que les humains souhaiteraient éviter (le ménage ou la vaisselle par exemple). Aussi, des prothèses pourront être créées. Pour cela, chacun des gestes doit être précis et manipuler correctement. Les robots faciliteraient alors la vie de l’humain. D’autant plus que cette petite invention est fabriquée pour 10$ US seulement (coût total des matériaux).  

D’autres gants robotisés existent également

L’entreprise coréenne Neofect a créé un gant automatisé destiné à des individus paralysés au niveau de la main ou des doigts. Ces personnes sont handicapées jour et nuit lors de la réalisation de nombreuses actions. Contrôlé par une télécommande située sur le bras ou le coude, ce gant Neofect est composé de 3 doigts, pouce index majeur, et englobe la main pour lui permettre de se plier puis de se déplier au besoin.  

Les chercheurs du MIT essaient d’accroître les aptitudes des robots. Cela passe par l’IA et ses algorithmes, qui apprendraient alors aux robots le sentiment du toucher. Grâce à cette nouvelle sensation, de nombreuses manœuvres et des machines seraient plus compétentes. La technologie évolue si vite, que l’on se demande quand les robots écriront-ils.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article