MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Samsung présente des êtres vivants virtuels

Publié le: 21/01/2020  |  Par: Guide Informatique  
Samsung présente des êtres vivants virtuels

Lors du CES 2020 Samsung a levé le voile sur sa nouvelle filière : Néon. Cette mystérieuse entreprise provient du laboratoire Samsung Technology and Advanced Research Lab (ou STAR Lab). Néon a développé une nouvelle technologie capable de créer des êtres vivants virtuels ayant l’apparence et le comportement d’humains, avec la capacité de montrer des émotions et faire preuve d’intelligence.

L’entreprise insiste sur le fait que ses êtres vivants virtuels ne sont pas des IA d’assistances. Contrairement à Google Assistant, Alexa ou Siri, les Néons ne sont pas des interfaces vers Internet. Ils ne sont pas capables de répondre à tout type de questions, il est donc inutile de leur demander la météo ou l’âge qu’avait Abraham Lincoln au moment de sa mort. Néon les considère plutôt comme semblable à nous, des êtres vivants indépendants, bien que virtuels, capable de faire preuve d’émotions et d’apprendre de ses expériences. Ils ont été conçus pour se comporter comme des humains et avoir des conversations. De ces conversations ils peuvent acquérir de nouvelles compétences ainsi qu’une mémoire.

Après avoir décrit son projet, l’entreprise en a listé les potentiels utilisations. Ces êtres virtuels peuvent être utilisés pour aider à l’accomplissement de tâches avec un objectif clair et peuvent également être personnalisés pour assister dans les tâches nécessitant habituellement un humain. Par exemple, ils peuvent agir comme professeur, conseiller financier, acteur, présentateur, etc… Chacun d’entre eux est unique et possède sa propre personnalité.

Les êtres artificiels de Néon reposent sur deux technologies appartenant à l’entreprise. La première est nommée Spectra. C’est cette technologie qui rend possible l’intelligence, l’apprentissage, les émotions et la mémoire. La seconde est nommée Core R3, pour « reality, realtime and responsive ». Elle leur permet de répondre rapidement et de façon vivante. Néon décrit Core R3 comme une avancée dans de nombreux domaines comme les réseaux de neurones ou l’évolution génératrice d’intelligence. L’entreprise explique avoir grandement entraîné son système à l’aide d’humains : leurs apparences, leurs expressions ainsi que des interactions entre eux. Grâce à cet entraînement Core R3 est aujourd’hui capable de répondre à une demande en seulement quelques millisecondes, permettant ainsi aux êtres artificiels de réagir en temps réel.

Neon est donc un projet extrêmement ambitieux qui souhaite créer une nouvelle espèce d’être vivants virtuels. En utilisant la réalité virtuelle ces êtres virtuels pourraient quitter nos écrans pour se joindre à nous. Ce projet fascine autant qu’il effraie. Le niveau de réalisme présenté par l’entreprise n’a jamais été atteint auparavant, il est impossible de distinguer une des créations de Néon d’un véritable être vivant. L’entreprise insiste sur le fait que son projet n’a rien à voir avec des technologies comme le deepfake. Ses êtres virtuels ont vocation à avoir leur propre identité et non pas à remplacer des personnes existantes comme le fait le deepfake. Cependant, rien ne garantit que la technologie ne soit détournée de son usage premier. Et même si elle ne l’est pas, son usage premier lui-même pose des problèmes d’éthiques. Sommes-nous réellement prêts à remplacer nos acteurs, présentateurs et professeurs par des êtres vivants virtuels ?

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article