MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Réaliser une ophtalmoscopie avec son smartphone

Publié le: 08/06/2020  |  Mis à jour le: 09/06/2020  |  Par: Guide Informatique  
Réaliser une ophtalmoscopie avec son smartphone

Des chercheurs sont parvenus à développer un processus permettant de contrôler un œil à partir d’une simple vidéo prise avec un smartphone. Cette solution pourrait être particulièrement utile pour les diabétiques. En effet, sur le long terme, le diabète entraine des dégâts vasculaires pouvant provoquer une perte de vision allant jusqu’à la cécité.

 

Les modes de vie modernes nous amènent à consommer plus de calories et à faire moins d’exercice, entraînant une augmentation du taux de diabétiques dans le monde. Sur le long terme, le diabète peut causer des dégâts vasculaires. Dans la rétine, les dommages peuvent atteindre les vaisseaux capillaires. Ces derniers sont chargés d’alimenter les capteurs en oxygène et en nutriments. S’ils sont endommagés, de nouveaux vaisseaux anormaux se forment et abîment davantage la rétine. Sans traitement, ce problème entraîne souvent des pertes de vision, pouvant aller jusqu’à la cécité. Il est donc primordial de détecter les dommages le plus rapidement possible. Or, huit diabétiques sur dix résidents dans des pays en développement, des pays n’ayant pas toujours les ressources pour effectuer des tests systématiques de la rétine. Pour faciliter la détection de problèmes, des chercheurs de l’Université de Bonn ont développé un processus permettant de contrôler un œil à partir d’une simple vidéo prise avec un smartphone.

 

Devenu omniprésent, les smartphones sont toujours plus abordables avec des caméras toujours plus performantes. Grâce aux travaux des chercheurs de l’Université de Bonn et de Bangalore, dans le sud de l’Inde, il est désormais possible de les utiliser pour réaliser une ophtalmoscopie depuis son domicile. Pour ce faire, il suffit de filmer l’arrière de son œil. Les chercheurs ont obtenu des résultats convaincants en utilisant des smartphones de milieu de gamme. Toutefois, les meilleurs résultats ont été obtenus en attachant un objectif à l’appareil. Cet objectif a permis de détecter 80 % des yeux ayant des changements dans la rétine, même dans les premiers stades de la maladie. Les dommages avancés pouvaient quant à eux être diagnostiqués 100 % du temps. 

 

Une fois la vidéo filmée, elle est envoyée via Internet à ophtalmologue pour diagnostique. 

Les chercheurs ont entraîné des optométristes, a observé les vidéos et à détecter les déformations. En moyenne, il ne leur fallait qu’une à deux minutes pour réaliser un diagnostic. Cette méthode présente également l’avantage de réduire le nombre de visites des patients dans les hôpitaux, un point non négligeable en pleine épidémie. 

 

Les chercheurs sont déjà en train de préparer la suite. Ils développent une application permettant de créer un dossier médical crypté sur le smartphone des patients. Ce dossier pourra contenir les vidéos ainsi que le diagnostic de l’ophtalmologue. De plus, les chercheurs veulent mettre à profit l’intelligence artificielle. Ils souhaitent développer un modèle capable de réaliser un pré-diagnostique en s’entraînant à l’aide de milliers d’images de rétine. 

 

Après les montres connectées pour réaliser des électrocardiogrammes, les smartphones pourraient donc devenir les nouveaux alliés de notre santé. Et une fois de plus, l’intelligence artificielle pourrait jouer un rôle clé.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article