MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Qwant se plaint de Google et étend son offre publicitaire

Publié le: 23/12/2020  |  Par: Guide Informatique  
Qwant se plaint de Google et étend son offre publicitaire

Le moteur de recherche français Qwant a annoncé la commercialisation de nouveaux formats publicitaires. Le crédo de l’entreprise étant le respect de la vié privée, ces derniers fonctionnent sans cookies. Il y a quelques semaines, l’entreprise faisait déjà parler d’elle en critiquant les pratiques abusives de Google.

Qwant est un moteur de recherche français lancé en 2013. Ce dernier se veut être une alternative respectueuse de la vie privée aux principaux acteurs du marché tels que Google, Bing et Yahoo, qui reposent sur les cookies et le traçage des utilisateurs pour vendre de l’espace publicitaire ciblé. Jean-Robert Mamin, Chief Revenue Officer de Qwant, explique dans un communiqué de presse : « Tout le monde se base sur l’AdWords depuis 15 ans et une guerre acharnée s’y déroule. Nous pensons que d’autres moyens d’adresser l’internaute existent, tout en respectant sa vie privée ». C’est dans cette idéologique que l’entreprise a révélé de nouveaux formats publicitaires, poussant le nombre de formats proposés à 11 :

Shopping Ads : vitrine mettant en avant les produits de la marque dès l’intention d’achat détectée.
Brand Premium : un encart dédié, du contenu personnalisé et du call to action de qualité.
Display vidéo : une tuile vidéo en pleine vue qui d’imbriqué en page d’accueil.
PreRoll Vidéo : une annonce qui apparaît avant la vidéo sur résultat vidéo, instant answer, ou playlist
AD Text : une publicité dans les résultats de recherche, proposée au coût par clic par la régie Qwant.
AD Image & Text : encart dédié à la marque et son offre qui fait correspondre celles-ci aux recherches contextuelles des internautes pour générer plus de trafic vers les sites de ventes
Tuile contenu sponsorisé : mise en avant de contenus éditoriaux.
Habillage de page : un annonceur, une marque ou un produit associe ses valeurs à celles de Qwant sur la page d’accueil pour garantir une publicité qualitative et responsable.
Flag : un visuel, une accroche et un call to action sous la barre de recherche, au milieu de la page d’accueil.
Qwoodle : associer la marque à ses valeurs, dans une animation qui pointe vers sa campagne publicitaire.
Brand Suggest : dispositif de mise en avant de l’annonceur dès les premiers caractères saisis dans la barre de recherche.

L’entreprise espère ainsi convaincre les annonceurs d’acheter de l’espace publicitaire. Pour les attirer, elle annonce disposer de plus de 5 millions de visiteurs uniques et affirme que 12% des internautes français ont utilisé Qwant en février 2020. L’entreprise estime toutefois être victime des pratiques anti-compétitives de Google. Profitant du procès anti-trust opposant la firme de Mountain View au gouvernement américain, Qwant a envoyé une lettre ouverte au procureur général des Etats-Unis, William P. Barr, por attirer son attention sur « les pratiques commerciales déloyales généralisées de cet acteur incontournable du Web aussi bien aux Etats-Unis qu’en Europe. » L’objet de la plainte, les 90% de parts de marché de Google en Europe, et notamment son contrôle d’Android. Si Qwant reconnaît l’innovation produit de Google, le français estime que si Google a pu prendre le contrôle du marché c’est car il a usé de pratiques anti-compétitives que ses concurrents se refusaient d’utiliser. Reste à voir si cette lettre suscitera l’intérêt de la justice américaine.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article