MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Orange Business Service s’éloigne des télécoms pour miser sur la cybersécurité et le cloud

Publié le: 17/08/2021  |  Par: Guide Informatique  
Orange Business Service s’éloigne des télécoms pour miser sur la cybersécurité et le cloud

Orange Business Services poursuit sa transformation en opérateur de services numériques. Pour y parvenir, l’entreprise mise avant tout sur la cybersécurité, le cloud et l’intégration. 


OBS (Orange Business Services) est la branche B2B d’Orange. Elle a récemment présenté un chiffre d’affaires de 7,8 milliards d’euros pour l’année passée, avec une hausse de 1,8% au cours du dernier semestre. Si le chiffre d’affaires reste stable, l’activité de la branche est toutefois en pleine transformation. En effet, ses activités d’opérateur télécoms baissent d’année en année et ne représentent plus que 15% de ses revenus. Cette baisse s’explique notamment par un pari sur les services d’intégration, à savoir la cybersécurité; le cloud, l’internet des objets ou encore l’analyse des données. Helmut Reisinger, CEO du groupe, explique : “Contrairement à nos concurrents sur le marché B2B qui sont très basés télécoms, intégrateurs de systèmes ou fournisseurs d’équipements et hyperscales, Orange avec sa position d’opérateur mondial a la capacité de couvrir l’ensemble du spectre de la connectivité”.

Plus précisément, la cybersécurité à travers l’unité Orange Cyberdéfense pourrait être le principal moteur de croissance d’OBS. Orange revendique 2,5% de parts de ce marché valorisé à plus de 120 milliards d’euros et se classe dans le top 10 des plus grandes entreprises de la cybersécurité mondiale. Hugues Foulon, nouveau directeur d’Orange Cyberdéfense, se montre très optimiste quant à l’avenir : “Nous sommes convaincus que le marché de la cybersécurité va continuer de croître d’environ 8% par an, pour atteindre un revenu global de 181 milliards d’euros en 2025. Notre ambition est d’être un leader européen avec une bonne empreinte internationale, afin de pouvoir suivre nos clients dans le monde entier”. L’entreprise mise notamment sur un taux de croissance de 2% annuel dans ce secteur des plus prometteurs. 

La direction d’Orange a par ailleurs fait part de sa volonté d’utiliser tous les moyens à disposition pour saisir de nouvelles opportunités de croissance externe dans le cadre d’une possible création d’une filiale dédiée. L’objectif étant de permettre à Orange Cyberdéfense de prendre son indépendance afin de poursuivre sa croissance. En fin d’année 2020, nous apprenions déjà qu’Orange envisageait d’introduire Orange Cyberdéfense en bourse, bien qu’aucune action ne soit allé dans ce sens depuis.

En termes de Cloud, Orange peut notamment compter sur Gaia X, l’initiative franco-allemande de Cloud européen. En effet, l’opérateur historique est un membre fondateur du projet et sera amené à jouer un rôle clé dans la réalisation de ce dernier s’il se concrétise. À cet égard, Stéphane Richard, CEO d’Orange, a déclaré le besoin de créer une infrastructure souveraine en laquelle les européens puissent avoir confiance. Reste cependant à attendre la concrétisation du projet, qui n’en est encore qu’au stade de conception.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article