MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Microsoft Teams veut vous faire oublier Slack

Publié le: 17/12/2019  |  Par: Guide Informatique  
Microsoft Teams veut vous faire oublier Slack

Microsoft est depuis longtemps la référence dans le monde de l’entreprise. De Windows à la suite Office 365 en passant par Linkedin ses services sont omniprésents. Toutefois, sa domination a été ébranlée par l’arrivée de nouveaux outils collaboratifs. Personne n’a abandonné les applications de Microsoft mais d’autres viennent les compléter. La suite de Google, bien que moins puissante que la suite Office, est plus intuitif pour le travail collaboratif. Les applications de communication représentent une menace encore plus grande. Jusqu’à il y a peu Microsoft ne proposait que les mails avec Outlook, et les appels avec Skype. Pendant ce temps des start-up innovantes développaient de nouveaux outils plus modernes et flexibles. C’est notamment le cas de Wunderlist, un planificateur de tâche, que Microsoft a fini par acquérir en 2015 pour créer son propre planificateur, Microsoft To Do. Autres concurrents, Trello, Monday ou encore la plateforme de communication collaborative Slack. Cette dernière est très populaire, elle est utilisée par 28 entreprises des Fortune 500, les 500 plus grandes entreprises américaines.

C’est pour lui faire face que la firme de Redmond a développé une nouvelle application : Microsoft Teams. Tout comme Slack il s’agit d’une plateforme collaborative. Teams a été lancé en 2017, mais récemment Microsoft a multiplié les efforts pour la promouvoir. Sa principale force est d’être inclut à la suite Office 365 sans frais supplémentaire. Une entreprise qui paie déjà Office 365 est donc incitée à utiliser Microsoft Teams plutôt que de payer un abonnement supplémentaire pour Slack. Ce dernier peut espérer que ses utilisateurs existants ne feront pas le changement, mais la start-up aura de plus en plus de mal à en attirer de nouveaux.

Les deux services essaient donc de se différencier autant que possible. Microsoft Teams repose sur l’intégration parfaite avec les autres applications de la suite Office 365. Slack quant à lui doit chercher des applications partenaires pour les intégrer à sa plateforme. Après six ans d’expérience la start-up est parvenue à nouer des partenariats avec plus de 1800 applications, dont notamment la suite Google.

Microsoft Teams et Slack sont très semblables, mais au final chacun séduit un public différent. Microsoft estime que l’intégration parfaite de Teams avec la suite Office en fait la solution idéale pour les grandes entreprises. De son côté Slack est plus adapté aux petites et moyennes entreprises qui utilisent une combinaison de services et applications plus variée.

Malgré tout la lutte fait rage entre les deux. Slack a accueilli le lancement de Teams avec une page entière reconnaissant son concurrent dans The New York Times. Plus récemment, la start-up a partagé la dernière publicité de Microsoft Teams sur Twitter avec la citation « ok boomer ». La publicité en question étant très similaires à une publicité de Slack. La start-up affirme ainsi une fois de plus sa vision : Slack est moderne tandis que Microsoft est vieux et dépassé. Si cette compétition déplaît à Slack, elle force les deux développeurs à proposer le meilleur service possible, une victoire donc pour les utilisateurs.

Actualités dans la même thématique ...

Des ingénieurs inventent une puce informatique en 3D En 1965, Gordon Moore, cofondateur d’Intel a fait une observation : la puissance de calcul par dollar double approximativement tous les deux ans. Cette observation est devenue une loi, la loi de Moore. Cette dernière a permis, et permet encore ...

Réagir à cet article