MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Microsoft investit 2 milliards de dollars dans l’entreprise de véhicules autonomes Cruise

Publié le: 17/02/2021  |  Par: Guide Informatique  
Microsoft investit 2 milliards de dollars dans l’entreprise de véhicules autonomes Cruise

Microsoft a investi 2 milliards de dollars dans Cruise, filiale de General Motors spécialisée dans les véhicules autonomes. La firme de Redmond fait ainsi ses premiers pas dans un secteur qui attire tous les regards.


Cruise est une entreprise développant une solution de véhicules autonomes fondée à San Francisco en 2013. Initialement l’entreprise travaillait à un système permettant de transformer un véhicule classique en véhicule autonome. Elle a ensuite changé de stratégie pour développer un logiciel destiné entièrement aux véhicules autonomes avant d’être acquis par General Motors en 2016 pour un montant non divulgué. Depuis lors, Cruise a exclusivement travaillé sur un logiciel capable de rendre autonome la version électrique de la Chevrolet, la Chevrolet Bolt.

Au fil des années, l’entreprise a attiré de plus en plus d’investisseurs. Après en avoir fait l’acquisition, General Motors a investi 14 millions de dollars de 2017. En mai 2018, la maison mère investissait cette fois 1,1 milliards de dollars, au côté de SoftBank qui investissait 2,25 milliards de dollars. En octobre 2018, c’est Honda qui annonçait un investissement de 750 millions de dollars, suivi par 2 milliards dans les douze années à venir. Désormais, c’est Microsoft qui s’intéresse à Cruise, avec un investissement de 2 milliards de dollars, portant la valorisation de l’entreprise à 30 milliards de dollars.

Microsoft démarre ainsi un partenariat de longue durée, bien que non exclusif. Cruise, utilisera Azure, le cloud de Microsoft, pour ses besoins en matière de cloud tandis que Microsoft bénéficiera de cette relation pour se développer davantage dans le secteur des transports. Avant Cruise, la firme de Redmond avait déjà formé un partenariat avec l’entreprise de véhicule autonome anglaise Wayve en octobre 2020.

Satya Nadella, CEO de Microsoft, a déclaré : « Les avancées technologiques redéfinissent tous les aspects de nos vies, y compris comment nous nous déplaçons et comment nous déplaçons les objets. En tant que Cloud préféré de General Motors, nous utiliserons la puissance d’Azure pour les aider à grandir et faire des véhicules autonomes la nouvelle norme. »

Cruise a récemment commencé à tester ses véhicules sans conducteur dans les rues de San Francisco.  L’entreprise accuse toutefois un certain retard face à son principal concurrent, Waymo de Google. Pour l’heure, seuls les employés de Cruise sont autorisés à emprunter les véhicules de la firme tandis que Waymo a déjà commencé à commercialiser un service de taxi autonome à Phoenix, en Arizona. Cruise espérait en faire de même en 2019 mais n’a pas réussi à atteindre son objectif.

L’année dernière, l’entreprise a annoncé Cruise Origin, un véhicule entièrement autonome sans volant ou pédales permettant la conduite par un être humain. Ce dernier est destiné à être partagé par plusieurs passagers afin de réduire leur empreinte carbone. Une idée écologique mais remise en cause par le COVID-19 et la distanciation sociale.

Quant à Microsoft, l’entreprise a été relativement discrète dans le secteur des véhicules autonomes. Là où Google domine avec Waymo, Amazon possède Zoox et Apple semble travailler sur le sujet, bien que l’entreprise ne l’ait jamais affirmé. L’approche de Microsoft est toutefois différente de celle des autres géants de la Tech. La firme de Redmond ne semble pas chercher à détenir son propre système de véhicule autonome mais simplement à être la plateforme Cloud de choix pour ces véhicules.

Actualités dans la même thématique ...

La nouvelle star des réseaux sociaux, Clubhouse, a dépassé les 10 millions d’utilisateurs. La plateforme, accessible sur invitation uniquement, est déjà valorisée à plus d’un milliard de dollars, soit le montant déboursé par Facebook pour ...

Réagir à cet article