MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

L’USB4, la nouvelle norme USB qui veut tout simplifier

Publié le: 09/09/2019  |  Par: Guide Informatique  
L’USB4, la nouvelle norme USB qui veut tout simplifier

Une nouvelle norme USB, l’USB4, vient d’être annoncée. Pour mieux comprendre ce que cela implique, reprenons l’évolution des normes USB.

L’histoire des normes USB est pour le moins complexe. Tout a commencé en 1995 avec l’USB 1.0 alors limité à un transfert de données de 12 megabits. En 2000 l’USB 2.0 lui succède, c’est le début de la recharge de téléphone via USB et des clés USB. En 2008, l’USB 3.0 voit le jour, il offre une vitesse de transfert de 5Gbps, il est par la suite amélioré et devient l’USB 3.1. Les USB 3.1, 3.0 et 2.0 sont les plus répandus de nos jours. Une première révolution a lieu en 2014 avec l’arrivée de l’USB-C ou USB Type-C. Il ne s’agit pas d’une norme désignant une vitesse de transfert mais d’un nouveau type de connecteur visant à remplacer l’USB-A, le connecteur le plus répandu qui ne se branche que dans un sens. L’USB-C a pour avantage d’être bien plus petit et de pouvoir être branché dans les deux sens. À son lancement l’USB-C est également compatible avec l’USB 3.1.

Les choses se corsent ensuite en 2017. L’USB Implementers Forum et l’USB Promoter Group, les deux organismes derrières les normes USB, souhaitent lancer une nouvelle norme avec une vitesse de transfet de 20 Gbps uniquement compatible avec les connecteurs USB-C. Ils décident alors de renommer les anciennes normes : l’USB 3.0 devient l’USB 3.2 Gen 1, l’USB 3.1 devient l’USB 3.2 Gen 2 et la nouvelle norme s’appellera USB 3.2 Gen 2x2. En parallèle de ça Intel développe sa propre norme, Thunderbolt et notamment le Thunderbolt 3, en 2015, qui utilise une variante du connecteur USB-C en tout point semblable alors que les fonctionnalités sont plus avancées. Sa vitesse de transfert est de 40Gbps et il remplace de nombreux protocoles : ethernet, Jack, etc… Elle permet également de connecter un écran avec une résolution Ultra HD et de charger un ordinateur portable. Il est alors difficile pour les utilisateurs de s’y retrouver, un connecteur USB-C pouvant être compatible USB 3.2 Gen2, USB 3.2 Gen2x2 ou Thunderbolt 3 et il est impossible de les différencier. Par ailleurs, même si un ordinateur possède un port Thunderbolt 3, un câble Thunderbolt 3 est nécessaire pour l’utiliser pleinement, et encore une fois il est impossible de le différencier des autres câbles USB-C. En plus de ça, un constructeur peut désormais utiliser le label USB 3.2 et cela n’indique pas de quelle génération il s’agit.

Les connecteurs USB sont ainsi devenus un chaos et l’USB Implementers Forum et l’USB Promoter Group y apportent une réponse avec l’USB4. Ce nouveau nom est simplement l’adoption de la norme la plus puissante, le Thunderbolt 3 d’Intel. Si les constructeurs devaient payer des royalties à Intel pour utiliser le Thunderbolt 3, ils seront libres d’utiliser l’USB4. Les constructeurs vont mettre un an et demi à s’adapter, une fois cela fait, tout le monde pourra donc profiter des avantages du Thunderbolt 3. Des ordinateurs n’ayant que des ports USB4 pourraient alors voir le jour. C’est déjà ce qu’Apple fait avec ses différents Macbooks, équipés uniquement de ports Thunderbolt 3. Toutefois, la transition prendra sûrement du temps. Heureusement, en attendant, les connecteurs USB4 sont rétro compatibles, il est possible d’y connecter un adaptateur pour utiliser les autres types de connexions, USB-A, HDMI, carte SD, etc...

Actualités dans la même thématique ...

Boston Dynamics, entreprise spécialisée dans la production de robot, est connu de tous pour ses vidéos virales mettant en scène ses robots. La dernière en date met en scène Atlas, robot à forme humaine d’1m50, réaliser une performance gymnastique, ...

Réagir à cet article