MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Libeo, la FinTech française qui veut simplifier la vie des PME

Publié le: 08/06/2020  |  Par: Guide Informatique  
Libeo, la FinTech française qui veut simplifier la vie des PME

La start-up de FinTech Libeo a levé 4 millions d’euros à la  fin du mois d’avril avec pour objectif de simplifier les paiements entre entreprises. Elle développe une plateforme SaaS de gestion et d’automatisation des factures fournisseurs. Afin de poursuivre sa croissance, la startup vient d’effectuer une campagne de financement de 4 millions d’euros auprès de LocalGlobe et de Breega. L’objectif est toujours le même : cibler les TPE et PME. Aujourd’hui, Libeo compte près de 5000 entreprises clientes en particulier dans les secteurs de la restauration et de l’hospitalité. 


Libeo a été fondé en 2019 par Jérémy Attuil, Pierre-Antoine Glandier et Pierre Dutaret. Il s’agit d’une plateforme de gestion, de paiement et de dématérialisation des factures fournisseurs. Cette plateforme fluidifie les paiements entre entreprises, en permettant aux experts-comptables et aux directeurs administratifs et financiers (DAF) de dématérialiser instantanément les factures fournisseurs, les centraliser et les payer directement depuis la plateforme. Libeo promet même que ces derniers n’auront plus jamais à saisir un IBAN. En effet, la plateforme permet de réaliser un paiement avec un simple mail. Pour les DAF, cela représente des gains de productivité conséquents et permet d’améliorer les délais de paiements, la cause principale de défaillances en France. Par ailleurs, selon une enquête d’EY, 80 % des DAF considèrent la dématérialisation comme stratégique mais seulement 10 % des factures sont dématérialisées.


Libeo s’est donc donné pour mission de simplifier ces tâches. Selon ses fondateurs, « régler et échanger avec un fournisseur devrait être aussi simple et intuitif qu’envoyer un message sur un réseau social ». La startup cherche donc à réinventer les paiements entre entreprises et s’adresse en premier lieu aux PME, les plus touchés par le problème en raison d’un processus archaïque. 

Elles commencent par saisir manuellement leurs factures, un processus qui prend en moyenne 10 heures par semaine. Elles doivent ensuite aller sur des plateformes de paiement et saisir les mêmes numéros de facture et IBAN. Chacune de ces étapes peut être une source d’erreur humaine. De plus, ce processus ne permet pas d’efficacement contrôler les dépenses dans leur ensemble. Avec une plateforme unique, les PME peuvent efficacement traiter leurs factures.


De par leur secteur d’activité les clients de Libeo ont été les premiers touchés par la crise sanitaire, avec des fermetures imposées. En tant que service de gestion financière, Libeo les a soutenus en leur proposant des webinars et autres articles de blog afin de les conseiller. Ce positionnement n’empêche toutefois pas Libeo d’avoir des clients plus conséquents tels que Monoprix ou encore KissKissBankBank.


Libeo s’était initialement fait connaître en étant élue Fintech de l’année par Finance innovation en 2019. À l’avenir, Pierre Dutaret, cofondateur, souhaite faire de Libeo un véritable réel réseau social sur lequel pourraient échanger les fournisseurs et leurs clients. Il déclare également souhaiter que toutes les TPE et PME bénéficient d’un outil de gestion et règlement des factures fournisseurs. Pour ce faire, il a rendu accessible gratuitement certaines fonctionnalités de Libeo, permettant ainsi aux TPE et PME de mieux suivre leur trésorerie. Pour le moment, 2 millions d’euros de paiements ont été réalisés via la plateforme. Les équipes de Libeo espèrent monter ce chiffre à 30 millions d’ici 2021.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article