MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Le sport se met aux nouvelles technologies

Publié le: 17/12/2019  |  Par: Guide Informatique  
Le sport se met aux nouvelles technologies

Encore aujourd’hui le sport reste un milieu très traditionnel. Quel que soit le sport, l’objectif est toujours le même : améliorer ses performances. Pour aider les sportifs dans cette quête, de nombreux chercheurs étudient les moyens d’optimiser l’alimentation ou l’entraînement. Ces recherches permettent aux sportifs de mieux connaître et maîtriser leur corps. Mais elles n’aident pas à appréhender un adversaire ou trouver les points faibles et axes d’améliorations dans son propre jeu. Pour cela, les sportifs peuvent compter sur un nouvel allié : la technologie et notamment les big data.

Craig O’Shannessy, analyste stratégique officiel de l’ATP Tour (The Association of Tennis Professionals) a confirmé que les grands noms du circuit professionnel de tennis utilisent désormais les big data pour améliorer leurs performances. Il explique bénéficier de nombreux outils pour aider son protégé, Novak Djokovic. L’un d’entre eux est la plateforme Infosys, désormais partenaire du circuit ATP. Infosys regroupe toutes les statistiques possibles sur tous les matchs : vitesse du service, nombre de volée, revers, taux de fautes, etc… En utilisant l’intelligence artificielle et notamment le machine learning, Infosys est capable d’associer une statistique à des extraits vidéos correspondants. Avec plus de 100 filtres et plus de 1000 combinaisons les joueurs et leurs entraîneurs peuvent ainsi analyser en détail tous les éléments du jeu de leurs adversaires pour trouver leurs faiblesses. C’est là toute la force d’Infosys, s’il n’est pas difficile de collecter des données, il est bien plus difficile de les exploiter. Grâce à l’intelligence artificielle Infosys permet d’en extraire les informations souhaitées en moins de cinq minutes. Cette efficacité permet aux joueurs et entraîneurs de ne pas perdre de temps et de se concentrer sur le plus important, l’entraînement. Selon Craig O’Shannessy, les big data permettent d’identifier des schémas de jeu qui permettront de gagner 5 à 10 points dans un match en trois sets. Un avantage non négligeable possible grâce à l’ouverture à la technologie.

Le tennis, ouvert aux technologies, fait figure d’exception dans un monde sportif encore très technophobe. Toutefois la tendance change progressivement, en dehors de l’entraînement les technologies commencent à être utilisée dans l’organisation et la diffusion des événements. Par exemple, les Jeux Olympiques de Tokyo s’équipent de nouveaux dispositifs d’Intel pour traquer les entrées et sorties des athlètes dans le stade olympique et d’une intelligence artificielle pour suivre la vitesse des athlètes à l’écran lors des épreuves de courses. Dernièrement, le golf aussi s’est mit à la technologie. Le European Tour, qui organise 49 tournois dans 29 pays, équipe désormais les sacs des joueurs de systèmes GPS. Lorsqu’ils devront jouer, ses derniers recevront une alerte, verte orange ou rouge, selon leur localisation. En plus de cela des calendriers numériques sont désormais affichés tout autour des parcours. Ces innovations ont été adoptées pour faire face à la lenteur du jeu, il est désormais plus simple pour les joueurs de se déplacer librement en attendant leur tour de jouer. Les équipes du European Tour se tournent déjà vers les futures possibilités : « Quand tout est connecté, alors tout est possible. »

Actualités dans la même thématique ...

Des ingénieurs inventent une puce informatique en 3D En 1965, Gordon Moore, cofondateur d’Intel a fait une observation : la puissance de calcul par dollar double approximativement tous les deux ans. Cette observation est devenue une loi, la loi de Moore. Cette dernière a permis, et permet encore ...

Réagir à cet article