MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

L’américain Micron Technology va investir 150 milliards de dollars au cours de la prochaine décennie dans la fabrication de microprocesseurs

Publié le: 14/11/2021  |  Par: Guide Informatique  
L’américain Micron Technology va investir 150 milliards de dollars au cours de la prochaine décennie dans la fabrication de microprocesseurs

Micron Technology, fabricant américain de microprocesseurs, prévoit d’investir plus de 150 milliards de dollars au cours de la prochaine décennie. L’objectif est d’améliorer le processus de fabrication de mémoires de pointe et étendre la division R&D de l’entreprise.


Depuis maintenant plus d’un an, le secteur des microprocesseurs est en crise. La pandémie mondiale a provoqué une pénurie qui pourrait durer des années et qui affecte de nombreux secteurs : des bases de données, aux smartphones, en passant par l’industrie automobile et les consoles de jeux vidéo. Pour remédier à cette pénurie, le leader du marché TSMC, ainsi que plusieurs gouvernements à travers le monde, ont annoncé de lourds investissements dans les années à venir. C’est aujourd’hui au tour de Micron Technology, fabricant américain et quatrième fournisseur mondial, de révéler son plan d’investissement pour la décennie à venir. L’entreprise au chiffre d’affaires de 27,7 milliards de dollars et aux 43 000 salariés à travers le monde, va ainsi investir 150 milliards de dollars au cours de la décennie à venir.

Sanjay Mehtrotra, CEO de Micron Technology, a déclaré au Wall Street Journal : « Nous nous engagerons avec les gouvernements du monde entier, y compris aux États-Unis, pour répondre à nos besoins d’augmentation de notre offre conformément à nos attentes en matière de demande pour l’ère 2030.» En premier lieu, l’entreprise va investir 7 milliards d’euros pour construire une nouvelle usine sur son site de production japonais à Hiroshima. Dès 2024, cette nouvelle installation fabriquera des puces DRAM, très utilisées dans les centres de données. 

En parallèle, Micron a également pour projet de construire une usine de mémoire aux États-Unis. Il s’agit là d’un véritable challenge car les coûts de production sont plus élevés de 45% par rapport à l’Asie. L’entreprise a toutefois déjà de l’expérience étant donné qu’elle dispose d’une ligne de production de puces mémoires utilisées dans les voitures en Virginie. Malgré tout, l’ensemble de ses puces de pointe sont à l’heure actuelle fabriquées en Asie, l’entreprise devra donc parvenir à produire la même qualité aux Etats-Unis. Sumit Sadana, vice-président exécutif et directeur commercial de l’entreprise, estime qu’il est logique de construire davantage de puces mémoires aux États-Unis car le pays représente 30% de la demande mondiale. 

Avant Micron, Intel avait déjà annoncé un plan d’investissement de 80 milliards d’euros en Europe tandis que Samsung Electronics avait révélé un grand plan de 175 milliards de dollars sur trois ans. De son côté, TSMC a déclaré vouloir investir 100 milliards de dollars dans les trois années à venir. En considérant que le plan de Micron s’étale sur dix ans et non trois, il paraît soudainement bien modeste face à celui de ses principaux concurrents. Cela reflète bien la réalité d’un marché très largement dominé par TSMC, dans lequel seul Samsung est parvenu à se faire une place de choix, tandis que les autres fabricants se partagent une fraction du marché.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article