MENU
THEMES

Evénements à venir:
PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

La libra, la nouvelle monnaie virtuelle qui entre dans la danse

Publié le: 08/07/2019  |  Par: Guide Informatique  
La libra, la nouvelle monnaie virtuelle qui entre dans la danse

La libra c’est la nouvelle cryptomonnaie annoncée par Facebook et dévoilée en cette fin de mois de juin 2019. Lancée dès le début de l’année 2020, elle sera générée par une association regroupant différents acteurs de divers horizons. Son coût étant encore inconnu aujourd’hui, des points sont encore à établir, et la nouvelle monnaie est encore un mystère.    

Parlons peu, parlons bien : qu’est-ce que la cryptomonnaie ?

Il s’agit d’une devise alternative en ligne, reliée et utilisée grâce à un réseau informatique décentralisé. Elle n’est pas reliée à un pays spécifique, et évite les contrefaçons. La cryptomonnaie la plus connue est le bitcoin, émise depuis 2009. Et contrairement à cette dernière qui évolue selon le cours, et donc selon l’offre et la demande, la libra est annoncée comme fixe.  

Le wallet Calibra

C’est le porte-monnaie Calibra qui effectuera le stockage et les envois de la libra, que ce soit pour des particuliers ou pour des professionnels. Également, une application sur smartphone sera suggérée. Enfin, pour un paiement direct et simplifié, un bouton sera intégré sur Messenger et WhatsApp, les deux plateformes appartenant au groupe Facebook, et à termes Instagram. Il sera possible d’obtenir notre cryptomonnaie via son propre compte bancaire.  

Priorité à la sécurité et à la confidentialité

D’une part, l’identité de chacun sera vérifiée en ligne dans le but de privilégier une sécurité hors-norme. Ainsi, une carte d’identité et d’autres données personnelles seront demandées au préalable. Par ailleurs, une assurance sera procurée pour optimiser la protection. De cette façon, les risques de fraude sont largement diminués.

D’autre part, Facebook garantie que la libra possède un « degré d’assurance élevé » pour les conversions en devise numérique, mais pas les devises locales, où un taux de change sera présent. La monnaie sera négociable et échangeable via une plateforme spécifique, qui n’est pas encore connue aujourd’hui.   

Pourquoi payer en libra ?

La monnaie libra permettra aux utilisateurs de Facebook de réaliser leurs interactions monétaires directement sur sa structure, sans carte bancaire et ainsi de façon autonome, et ce grâce à la libra. Les internautes pourront échanger entre eux, et ce de façon interne.

Mais pourquoi ne pas continuer à utiliser l’euro par exemple ? Facebook va devoir être convaincant et surement proposer des rabais ou des avantages à un paiement en libra sur sa plateforme et chez ses partenaires.  

Uber, Spotify et bien d’autres

De nombreux partenaires de la société Facebook soutiennent et prennent part au projet. Ainsi, il sera possible de payer leurs services via la libra. Aujourd’hui, 27 structures se sont proclamées partenaires de la nouvelle monnaie virtuelle. De plus, ils permettront d’assurer sa protection. On compte ici Uber, Spotify, Visa, Mastercard, Paypal, eBay, etc., avec un investissement de 10 millions de dollars américains chacun. Le montant total d’investissement partenaires atteindrait 1 milliard de dollars.  

Il est impressionnant qu’un géant comme Facebook exploite sa propre monnaie. Avec la libra, la monnaie virtuelle du réseau social, l’entreprise serait gagnante sur ses revenus publicitaires. Que va devenir la structure financière actuelle ? La libra bouleversera-t-elle le marché de la cryptomonnaie ? Réponse en 2020.  

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article